Un nouvel événement Facebook propose de chasser le monstre du Loch Ness

AFP / A. Buchanan

25.000 personnes se disent prêtes à se rendre en Ecosse pour découvrir le monstre de Loch Ness, de la même manière qu’un million de personnes voulaient se rendre dans la Zone 51. 

Il y a un peu plus de dix jours, un million de personnes affirmaient vouloir participer à un événement Facebook pour tenter de forcer l’entrée de la Zone 51, afin de découvrir les mystères qu’elle abrite. Depuis, plusieurs autres événements du genre connaissent leur petit succès. Le dernier en date? Un voyage pour découvrir Nessie, le monstre du Loch Ness, le 21 septembre prochain.

Au total, ce sont 25.000 personnes qui sont prêtes à participer à l’aventure, pour 48.000 intéressés. Visiblement inquiète de voir autant de personnes arriver, malgré le ton humoristique de l’événement, la Royal National Lifeboat Institution station and lifeboat on Loch Ness a tenu à réagir. Sur Facebook, elle a rappelé les dangers que peut représenter une arrivée massive au niveau du lac. Elle a notamment mis en garde sur la profondeur du lac (230 mètres) et la (basse) température de son eau, 6°, qui peut causer une hypothermie.

Les sauveteurs expliquent également que si leur bateau peut accueillir une grande capacité de personnes, il n’arrivera pas à sauver tous les participants à l’événement.