Les billets britanniques fâchent les végans

Ph. Pexels

Les végans du Royaume-Uni vont-ils devoir renoncer à utiliser le cash pour leurs paiements? Ils s’insurgent contre le fait que les billets du royaume contiennent de la graisse animale.

Les billets de 5 livres, de 10 livres, de 20 livres et maintenant de 50 livres ont la particularité d’être en plastique, au contraire de la plupart des billets, comme les euros, qui sont en coton. La banque d’Angleterre a choisi cette matière car elle rendrait les billets plus résistants à la saleté ou à l’eau, et à l’usure en général.

La banque d’Angleterre avait déjà confirmé en 2016 que ses nouveaux billets de 5 £ contiendraient du suif, ce résidu de graisse animale qui favorise l’étanchéité. Vegans, végétariens, et religieux s’étaient montrés choqués par cette annonce, rappelle Slate.

Aujourd’hui, les nouveaux billets de 5, 10 et 20 £ sont également concernés. La pétition lancée en 2016, qui avait recueilli près de 140.000 signatures, n’aura donc rien changé. «Il est très problématique que dans notre société, nous continuions de croire que nous pouvons utiliser les animaux comme bon nous semble», déplore Dominika Piasecka, porte-parole du groupe The Vegan Society dans The Independent.

De son côté, la Bank of England assure qu’elle ne changera pas sa position. La seule alternative serait d’avoir recours à l’huile de palme, une substance qu’elle dit refuser pour des raisons environnementales.