Après une crise cardiaque, il revient à la vie sur le chemin de la morgue

Ph. SWNS

Un facteur s’est réveillé sur le chemin de la morgue après avoir été considéré comme mort.

Joao Araujo est un véritable miraculé. Victime d’un arrêt cardiaque, ce facteur de 48 ans, s’est effondré au volant alors qu’il ramenait sa femme au travail. Après six heures d’injections, et de tentatives infructueuses de réanimation cardio-respiratoire, les médecins du Gloucestershire Royal Hospital ont finalement prononcé son décès le 18 avril 2009. Après avoir annoncé la nouvelle à sa famille, son corps a été transporté des soins intensifs vers la morgue. C’est à ce moment-là que ce dernier s’est mis à bouger.

‘L’homme miraculé’

Selon les médecins, la circulation est spontanément revenue dans son coeur après 21 minutes en état de « mort », le cerveau n’ayant pas envoyé le bon signal à son coeur. Un temps assez long pour causer des lésions cérébrales permanentes en raison du manque d’oxygène. Après cette « résurrection », Joao Araujo est d’ailleurs resté dans le coma pendant trois jours avant de se réveiller avec le surnom ‘d’homme miraculé’.  Bien que désorienté au début, il a finalement retrouvé un état normal deux semaines plus tard.

Dix ans après son réveil inespéré, Joao Araujo s’est confié sur cet épisode qui a changé sa vie. « Je donne chaque jour plus de valeur à toutes les choses. Je dis ‘merci’ d’être en vie et d’avoir un emploi. Je donne plus de valeur à ma famille et à mes amis. » Aujourd’hui, Joao se rend tous les six mois au service de cardiologie pour un bilan santé et est toujours connu par le personnel sous le nom de ‘l’homme miraculé’.