Comment choisir des fleurs respectueuses de l’environnement?

362
Ph. D.R

En s’inspirant du mouvement ’Slow Flower’, il existe quelques astuces pour choisir ses fleurs dans une démarche respectueuse de l’environnement.

Avant tout chose, lors de l’achat d’un bouquet, il est important de demander conseil à son fleuriste. Celui-ci vous donnera des renseignements sur les fleurs cultivées localement, de saison et en plein air.

 

Attention aux labels

Comme le rappelle EcoConso.be, il est également important de privilégier certains labels. C’est le cas d’«Agriculture de Wallonie» qui assure une production et une transformation wallonnes, tout en informant sur la provenance des produits et en promouvant le savoir-faire d’artisans wallons (plus d’informations sur www.apaqw.be).

De son côté, «Artisans du végétal» regroupe 23 horticulteurs et pépiniéristes de Wallonie. Le label garantit notamment un ancrage dans le terroir avec au moins 70% de la production des végétaux sur place et des plantes adaptées au climat et au sol de la région. Les techniques de culture utilisées sont garanties comme respectueuses de l’environnement et de la biodiversité (pour en savoir plus www.artisansduvegetal.be).

Des options non négligeables

Autre possibilité, se rendre dans des champs de cueillettes afin de couper soi-même ses fleurs. Les différents champs où se rendre sont répertoriés sur le site www.fleursacouper.be. Dernière option, non négligeable, faire pousser ses fleurs, bio et sans produits chimiques de synthèse, dans son jardin. Il est alors conseillé de privilégier les variétés indigènes et d’éviter les fleurs doubles comme les pompons qui n’offrent ni nectar, ni pollen aux insectes ainsi que les plantes invasives nuisibles à l’environnement, rappelle EcoConso.be.

Laura Sengler