David Hallyday se livre sur le décès de son père un an jour pour jour après sa disparition

231
AFP / B. Guay

Au micro de Nikos Aliagas, David Hallyday s’est exprimé ce matin sur la mort de Johnny et la sortie de son nouvel album thérapeutique.

Il y a un jour pour jour, les fans de Johnny Hallyday apprenaient la triste nouvelle de la disparition de leur idole. Depuis ce jour, le nom du chanteur est régulièrement cité dans la presse à l’occasion de la bataille judiciaire que se livrent sa veuve, Laeticia Hallyday et ses enfants David et Laura.

A l’occasion de ce premier anniversaire de la mort de Johnny, son fils est revenu sur cette période douloureuse qu’il vit depuis un an. Interviewé sur Europe 1 ce matin, ce dernier a confié la difficulté qu’il avait à faire son deuil. « Toutes les personnes concernées par la même chose savent que ce n’est pas en un an qu’on fait son deuil, ça prend du temps », a-t-il expliqué. « Pour moi, c’était d’abord un père. Mais pour les gens, il était et demeurera un symbole dans la musique française. J’ai toujours été très fier de ça. Il y a vraiment un respect par rapport à lui, et beaucoup d’amour. Ça, c’est formidable », a rajouté le chanteur.

Un album thérapeutique

David Hallyday est également revenu sur la sortie de son nouvel album. « L’amour qui nous tient tous, c’est un thème universel. C’était important de lâcher ce que j’avais sur le cœur. La musique sert à ça, à dire les choses, à respirer ».

Il a également confirmé qu’il s’adressait bien à Laeticia dans la chanson ‘Eternel’. « Ce qui était important pour moi, c’est de faire ressortir les choses telles que je les ai vécues. C’est un album thérapeutique. J’avais besoin d’exprimer des choses fortes, en employant des mots forts, car ce que j’ai vécu était fort. La première chanson que j’ai composée au mois de février dernier, c’était celle-là », explique-t-il.