Plus de 10.000 € récoltés pour sauver un chat mis dans un four en Flandre

626

Ce week-end, en Belgique, un fait de maltraitance animale a révolté et ému tant le nord que le sud du pays. Dans un élan de générosité, des centaines de citoyens ont déjà permis de récolter plus de 10.000 € pour sauver le chaton maltraité.

Vendredi soir, la clinique vétérinaire Dierenartsen Overleie, située à Courtrai, en Flandre-Occidentale, a raconté sur Facebook la tragique histoire de Sprotje. Dans la nuit de mercredi à jeudi, lors d’une fête entre amis, plusieurs jeunes hommes ont d’abord joué au foot avec ce chaton de 10 mois. Ensuite, un individu a mis l’animal dans un four à 200° pendant 15 minutes.

De graves brûlures sur tout le corps

Une soigneuse de la clinique vétérinaire explique que le propriétaire des lieux a entendu un bruit sourd venant de la cuisine et a découvert son animal qui essayait de sortir du four. Il a Sprotje de là et l’a emmenée à la clinique vétérinaire de Courtrai. Le chaton a immédiatement été pris en charge pour des graves brûlures sur tout le corps. Ses coussinets ont été brûlés et le chaton souffrait d’une hémorragie interne.

Déjà 11.000 € récoltés pour soigner le chaton

Face à la gravité des blessures et au coût de la prise en charge, Dierenartsen Overleie a ouvert vendredi une cagnotte en ligne pour permettre aux internautes de donner de l’argent afin de financer les soins. Au départ, ils espéraient obtenir 500 €. Mais en quelques heures, l’histoire de Sprotje a fait le tour de la Belgique et a ému de nombreux amis des animaux. Ce lundi midi, 715 personnes avaient donné plus de 11.000 €. La clinique a d’ores et déjà annoncé que l’argent qui ne sera pas utilisé pour les soins de Sprotje sera reversé à un refuge de Zwevegem.

Plusieurs plaintes déposées à la police

Désormais les jours du chaton de 10 mois ne sont plus en danger. Mais la clinique vétérinaire précise que Sprotje va avoir besoin de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois de soins pour ses plaies, de perfusions, de médicaments, de pansements et de bandages. Par ailleurs, Dierenartsen Overleie a déposé plainte à la police et a averti l’agence pour le bien-être animal. Le propriétaire du chaton a également entrepris ces démarches.

Sprotje blijft goed herstellen. 😻Er kruipt heel wat tijd en verband in een verbandwissel, maar Sprotje verdraagt alles als een kampioen!Blijven duimen 😻(P.S.: we tonen de wonden bewust niet, gezien we mensen die hier niet tegen kunnen niet mee willen confronteren.)P.P.S.: we zitten al voorbij 8500 euro op http://worldofcrowdfunding.com/mishandeld-sprotjeWaanzinnig bedrag, we proberen zo snel mogelijk goede doelen te selecteren om te schenken 😸

Posted by Dierenartsen Overleie on Sunday, June 10, 2018