Un tueur de chats condamné à 16 ans de prison aux Etats-Unis

4487
AFP PHOTO / JOHANNES EISELE

Un Californien de 26 ans a été condamné à 16 ans de prison. Robert Farmer a été reconnu coupable d’avoir tué et torturé 21 chats en 2015.

Voici une nouvelle qui réjouit les défenseurs des animaux du monde entier. Vendredi dernier, un jeune homme américain a été condamné pour avoir massacré 21 chats. Il a également été reconnu coupable d’avoir abusé sexuellement du cadavre de l’un des chats. Pour ces faits, Robert Farmer a écopé d’une peine de 16 ans de prison ferme. Après sa future libération, le juge lui a également interdit de posséder ou même de s’approcher d’un chat pendant dix ans.

 

Un serial killer de chats

Les faits remontent à 2015. A l’époque, ils avaient secoué la ville de San José, en Californie. Le mois de septembre 2015 avait été marqué par plusieurs disparitions de chats dans le quartier de Cambrian Park. Un habitant avait même aperçu un homme dérober deux chats et les mettre dans son sac à dos. L’un d’entre eux avait réussi à s’échapper et le vétérinaire avait découvert des traces de morsures humaines sur son corps. Dans le voisinage, la psychose a commencé à s’emparer des propriétaires de chats. En quelques semaines, plusieurs cadavres de félins torturés ont été découverts.

Arrêté endormi à côté d’un cadavre de chat

Finalement, début octobre, des images de vidéosurveillance ont permis à la police de mettre la main sur l’auteur de ces atrocités. Robert Farmer a été arrêté en train de dormir dans sa voiture, à côté du cadavre d’un félin. Plus tard, des analyses ADN ont montré que le jeune homme était l’auteur du meurtres de 21 chats. L’enquête montrera également que le chat mort découvert à ses côtés dans la voiture a été victime d’abus sexuels.

Robert Farmer a plaidé coupable. Face à l’atrocité de ces faits, il a été condamné vendredi à 16 ans de prison.

Ph. Capture CBS San Francisco
SOURCERédaction en ligne
SHARE