Une société japonaise s’excuse pour un train parti… 25 secondes trop tôt

Ph. Belga

La West Japan Railways (JR-West) a présenté ses excuses aux usagers après qu’un train soit parti 25 secondes trop tôt. « L’incident » a été rapporté par un passager mécontent d’avoir raté son transport. La plainte est alors remontée jusqu’au quartier général de la compagnie qui a immédiatement mandaté une enquête.

Le Japon peut s’enorgueillir d’avoir l’un des systèmes ferroviaires les plus ponctuels et performants du monde. Alors quand une locomotive démarre à 7h11 et 35 secondes au lieu de 7h12, l’histoire fait les gros titres de la presse locale. La direction a décrit l’incident comme « véritablement inexcusable ». Un porte-parole a cependant noté que le train est arrivé précisément à l’heure prévue à l’arrêt suivant.

Des sessions d’entraînement

Une telle profusion de déclarations et la promptitude avec laquelle la compagnie nippone s’est excusée prête évidemment les Européens à sourire. Un événement similaire l’an dernier à Tokyo avait poussé les internautes à comparer les modes de fonctionnement de nos sociétés ferroviaires, pour lesquelles départs et arrivées en retard ne sont pas rares.

JR-West a finalement conclu à une erreur de compréhension de la part de l’opérateur du train. Elle prodiguera des sessions d’entraînement à l’avenir pour prévenir de tels incidents de se reproduire. Nous voilà rassurés.