« Sa vie personnelle n’était pas très gaie » : André Manoukian se confie sur Maurane

735
Ph - Twitter

Le pianiste et juré historique de l’émission «La Nouvelle Star», André Manoukian a longtemps côtoyé Maurane. Il revient sur le parcours et la personnalité de la chanteuse, décédée dans la nuit de lundi à mardi, à l’âge de 57 ans.

Le musicien André Manoukian a connu la chanteuse Maurane dès le début de sa carrière, à la fin des années 1980. Ils ont tous les deux été membres du jury de l’émission française «La Nouvelle Star», de 2012 à 2014. Dans une interview donnée au Parisien, André Manoukian se confie sur son amie disparue. Il parle d’une artiste «sûre d’elle», avec un «sacré caractère». En effet, la chanteuse belge était réputée pour son côté grande-gueule et son franc-parler. Elle avait par exemple demandé aux spectateurs de la «Nouvelle Star» de ne «pas voter avec leur cul».

«En amour, elle était en galère»

Mais selon le témoignage d’André Manoukian, les histoires de cœur de la chanteuses n’étaient pas toujours roses. Il affirme que «en dehors de la scène, elle a eu des hauts et des bas. Sa vie personnelle n’était pas très gaie. En amour, elle était en galère. Maurane était bien seule».

Maurane a épousé le chanteur et comédien Pablo Villafranca en 1992. De leur union est née une petite fille, Lou. Le couple se sépare quelques années plus tard.

Depuis, Maurane est restée très discrète sur sa vie privée. En août 2013, Maurane avait tweeté avec humour qu’elle cherchait l’amour. «Chanteuse à voix, 1m61, 52 ans, 69 kg, gros seins, grosses hanches. Pas belle mais charme #surlemarchépourhommesbrunsgrandsbeauxdésintéréssés» avait-t-elle tweeté avec auto-dérision.

Quelques jours avant sa mort, Maurane avait fait son grand retour sur scène après deux ans d’absence. Un album de reprises de Jacques Brel et une tournée étaient prévus pour la rentrée.