De nouvelles fonctionnalités pour le site mypension.be

956

Les fonctionnaires peuvent désormais consulter l’estimation comparative du montant de leur pension avec et sans régularisation complète des années d’études sur mypension.be.

Depuis le 20 novembre 2017, le site mypension.be intègre la possibilité d’obtenir une estimation du montant de sa pension légale. La plupart des citoyens peuvent ainsi connaître le montant de la pension auquel ils pourront prétendre. Les syndicats et Test-Achats se sont toutefois montrés critiques vis-à-vis de ce service, que l’organisation de protection des consommateurs juge «pas toujours fiable».

Le ministère en charge du dossier travaille donc à de nouvelles fonctionnalités, pour les fonctionnaires dans un premier temps. Il est ainsi possible de faire une simulation afin de connaître le coût d’un tel rachat, et ce qu’il rapportera. Le montant forfaitaire de la cotisation de régularisation a été fixé à 1.500€ par année de diplôme quel que soit le régime (salarié, indépendant et fonctionnaire) pour ceux qui choisiront de payer ce montant dans les dix ans suivant la sortie des études. Après cette période, la possibilité de rachat existe toujours, pour un montant plus élevé. Cette règle s’applique aussi aux fonctionnaires, dont les années d’études étaient auparavant incluses dans les années de cotisation. Cette bonification reste toutefois acquise pour les années déjà travaillées.

Les prochaines évolutions du site concerneront la possibilité de vérifier l’effet de certains choix de carrière sur le montant de la pension. «Chacun de ces développements doit permettre aux travailleurs de faire leur choix de carrière en toute connaissance de cause», souligne le cabinet du ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR). Et de conclure : «l’amélioration du service aux citoyens constitue un axe fondamental de la réforme des pensions.»

Les nouvelles fonctionnalités de mypension.be doivent aider le citoyen à connaître précisément ses droits en matière de pension, et à faire ses choix en conséquence

Daniel Baquelaine (MR), ministre des Pensions