Un distributeur de nourriture gratuite pour les sans-abri installé au Royaume-Uni

415
Ph. Action Hunger

Un distributeur va permettre aux sans-abri de Notthingham d’accéder gratuitement à de la nourriture et des produits de première nécessité.

Une nouvelle initiative pourrait sauver des vies au Royaume-Uni. Action Hunger, une association caritative, a imaginé un distributeur automatique de nourriture et de vêtements à destination des sans-abri.

Nourriture et fourniture

La nourriture sera fournie grâce à un partenariat établi avec Tesco ainsi que plusieurs autres chaînes de distribution, et permettra à ceux qui le souhaitent d’accéder à des denrées alimentaires, comme des fruits frais, de l’eau, des barres énergétiques, des chips, du chocolat ou des sandwichs. Une partie de la nourriture proviendra par ailleurs de groupes comme FareShare qui cherchent à réduire le gaspillage alimentaire.

Les personnes dans le besoin pourront également se fournir en produits de première nécessité tels que des serviettes hygiéniques, du dentifrice, de la lotion antibactérienne, des brosses à dents mais également des chaussettes ou des livres.

24h/24 avec une carte

Installé début du mois de décembre devant un centre commercial de Broadmarsh à Notthingham, celui-ci sera accessible 24h sur 24. Les personnes sans domicile devront  néanmoins posséder une carte magnétique pour pouvoir y accéder afin de s’assurer qu’elle ne soit pas mal utilisée. Les cent cartes contiendront ainsi une puce qui leur pourront être bloquées ou annulées si jamais elles sont perdues ou volées. Chaque détenteur de carte pourra ainsi prendre trois articles par jour dans la machine.

Un projet en développement

L’organisation souhaite pouvoir installer une autre machine à Manchester en janvier et souhaite également en voir à Birmigham, Londres, New York, Seattle et Los Angeles. Selon un récent rapport de l’organisme de bienfaisance, le nombre de sans-abri a augmenté de 13.000 au cours de la dernière année. L’association a d’ailleurs reçu un appel à l’aide toutes les 22 secondes avant Noël l’an dernier alors que plus de 500 appels avaient été effectués la veille de Noël et le jour même.

SOURCERédaction en ligne
SHARE