La chasse à l’homme se poursuit à Berlin

La police allemande est engagée dans une chasse à l’homme pour retrouver l’auteur du pire attentat revendiqué dans le pays par le groupe Etat islamique.

Survenu lundi soir dans un lieu très touristique de Berlin, l’attentat de Berlin a fait douze morts et 48 blessés. Il a été revendiqué mardi soir par l’EI. Les enquêteurs s’activent tous azimuts pour tenter de retrouver l’assaillant.

Un homme a, un temps, été présenté comme suspect par les autorités. Ce demandeur d’asile pakistanais, interpellé peu après les faits, a finalement été mis hors de cause. Cela signifie «qu’une ou plusieurs personnes» responsables de l’attentat «sont en fuite», préviennent les autorité. Elles disposeraient d’une arme, celle qui a servi à tuer le chauffeur du camion ayant servi à l’attentat.

500 indices

Le président d’un des principaux syndicats de policiers (BDK), André Schulz, a néanmoins évoqué de «bonnes pistes» pour retrouver l’auteur du carnage. «Je suis assez optimiste quant au fait que nous pourrons très prochainement présenter un nouveau suspect», a-t-il dit hier soir sur la chaîne ZDF. La police a indiqué examiner plus de 500 indices, parmi lesquels des traces ADN retrouvées dans le camion, des images de vidéo-surveillance et des témoignages divers.