Un Ovni aperçu sur Mars? La Nasa répond

Un Ovni aperçu sur Mars? La Nasa répond
Ph: Pexels

D’où provient cette rumeur ?

Tout a commencé lors d’une discussion sur le réseau social Reddit, dans un groupe dédié à la planète Mars. En commentaire de la photo partagé par la NASA, des internautes se sont amusés à imaginer ce que pourrait être l’objet sombre que l’on peut apercevoir dans le ciel. Une fourmi ? Un sac plastique ? Un grain de poussière ? La réalité est en fait tout autre.

L’image provient de la caméra gauche du Rover Persverance. Elle montre un paysage composé de roches et d’un ciel brumeux où apparaît l’objet sombre.

L’objet dans le ciel n’existe pas réellement. C’est tout simplement… le résultat d’un problème de mauvais pixels de la caméra ! Dans un communiqué de la NASA, Justin Maki spécialiste en imagerie explique que « ces taches sont causées par des débris de taille micrométrique (dimensions très petites) sur le détecteur. La plupart des appareils de prise de vue ont ce genre d’artefacts. Ils ne sont généralement perceptibles que lorsque la caméra acquiert des images du ciel ou d’une autre surface radiométrique plane. »

Pas convaincu ?

Si vous n’êtes pas convaincu, regardez cette autre image du Navcam gauche prise dimanche dernier. La même traînée sombre apparaît, mais cette fois, elle se trouve au milieu d’un paysage sablonneux.

Le problème des pixels défectueux s’est déjà manifesté à d’autres occasions. Le rover Curiosity de la NASA, qui explore le cratère Gale dans une autre région de Mars, a pris un « objet « similaire dans le ciel début octobre. Comme pour l’image de Perseverance, il s’agissait d’une tache sombre flottant dans l’air.

Dans un billet partagé sur le blog de la Nasa l’année dernière, les membres de l’équipe du rover Persévérance ont abordé la question des artefacts les décrivant comme « odd tiny black specks » (petites taches noires bizarres). « Les ingénieurs processeurs d’images sont conscients des problématiques des pixels et les corrigent. Nous voyons des taches dans les images brutes renvoyées par les rovers car les photos n’ont pas encore été traitées », expliquent les scientifiques.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, Justin Maki déclare ceci pour clore le débat : ‘Les taches sur les images font partie de la vie des rovers martiens. Notre technologie est étonnante, mais elle n’est pas parfaite ».