Né avec une tumeur deux fois plus grosse que lui, ce bébé a miraculeusement été sauvé (photos)

Né avec une tumeur deux fois plus grosse que lui, ce bébé a miraculeusement été sauvé (photos)
Ph. Mater Mothers' Hospital

C’est dans une chambre du Mater Mothers’ Hospital, en Australie, que Saylor Thomson a pointé le bout de son nez en août, trois mois avant le terme. Grande prématurée, elle ne pesait que 1025 grammes à sa naissance. Et cette petite fille est venue au monde avec une condition rare : une tumeur se développait à partir de son coccyx. Et cette tumeur pesait pas moins de 2kg.

Lors de l’échographie des 20 semaines, ses parents, Rachel et Kieran, avaient appris qu’elle n’avait que « 25 à 40 % de chances de survie ». Dans les minutes qui ont suivi sa naissance, les médecins l’ont donc emmenée directement en salle d’opération.

Il leur aura fallu six heures pour lui retirer ce tératome sacro-coccygien, qui faisait le double de son poids et le double de sa taille. Cette tumeur, le plus souvent bénigne, se présente chez un nouveau-né sur 40.000, le plus souvent chez les filles.

Le professeur Saliesh Kumar, qui a dirigé l’opération, a déclaré qu’il n’avait jamais vu d’aussi grosse tumeur chez un nouveau-né. « Nous ne savons pas pourquoi la tumeur se développe (…) La tumeur de Saylor était extrêmement volumineuse et très complexe. Elle s’étendait dans son bassin et son abdomen. » Grâce à son équipe, la petite fille a survécu et a pu « reprendre des forces jour après jour ».

« Quand l’assistante sociale et les chirurgiens se sont réunis pour nous annoncer qu’elle avait peu de chances de s’en tirer, vu la prématurité et la tumeur, j’ai pleuré comme une hystérique », se souvient Rachel, sa maman. « Mais pouvoir la tenir aujourd’hui dans mes bras et savoir qu’elle a traversé cette épreuve, c’est vraiment quelque chose de spécial », ajoute-t-elle. Aujourd’hui, sa « petite combattante » est en bonne santé et pèse plus de 3kg. Un vrai miracle.