Arrêtez de lécher ce crapaud hallucinogène!

Arrêtez de lécher ce crapaud hallucinogène!
CC BY-SA 3.0

On connaissait l’histoire de la princesse qui embrasse un crapaud, le transformant ainsi en prince charmant. On imagine bien que ce conte de fée a déjà donné des idées à certaines, sans succès.

Par contre, c’est évidemment une très mauvaise idée de poser ses lèvres sur un crapaud, voire de le lécher. Et en particulier, les crapauds du désert de Somora (Incilius alvarius). 

« Veuillez vous abstenir de le lécher »

Aux États-Unis, le très sérieux organisme National Park Service, qui gère les parcs nationaux du pays, a rappelé aux promeneurs les dangers de certaines espèces, notamment de ce crapaud qui sort la nuit. « Veuillez vous abstenir de le lécher », a mis en garde l’institution.

Il faut dire que ce crapaud qui peut mesurer jusqu’à 18 cm est particulièrement dangereux. Il dispose de glandes qui sécrètent un dérivé de la sérotonine, la 5-HO-DMT, un psychotrope hallucinogène surnommé « molécule de Dieu ». Et pas besoin d’aller jusqu’à le lécher pour ressentir les effets. Le simple fait de le toucher et de mettre ses doigts dans sa bouche peut déclencher des hallucinations. Pour les chiens, cela peut même être mortel.

Une espèce en danger

Lorsque la particularité de ce crapaud hallucinogène a été rendue publique en 1968, des adeptes de substances psychédéliques et d’expériences extrêmes sont partis à la recherche de ce crapaud. Certains ont tenté de fumer ces sécrétions, d’autres de manger la peau de l’animal. Malheureusement, cela a entraîné de nombreuses dérives. Ce crapaud a été braconné et sa population a fortement diminué.

Aujourd’hui encore, il est particulièrement recherché. Surtout depuis que des personnalités comme Mike Tyson et Joe Rogan ont indiqué avoir consommé de la 5-MeO-DMT. Certains jeunes se rendent dans les parcs dans l’espoir de lécher ce crapaud et de vivre un trip hallucinogène.