Partir aux Maldives: bien plus qu’un voyage de noces

Partir aux Maldives: bien plus qu’un voyage de noces
Ph. Mövenpick Resort Kuredhivaru Maldives

En tout premier lieu, impossible de parler des Maldives sans préciser que cet État insulaire dans l’océan Indien compte pas moins de 1.190 îles, dont 200 sont habitées par la population locale et une centaine occupée par des ressorts. Les autres îles sont encore des territoires inexplorés. Près de 400.000 Maldiviens sont chez eux sur les plages paradisiaques, même si la plupart ne se rencontreront probablement jamais, sauf peut-être dans la capitale Malé, qui est aussi le seul endroit asphalté du groupe d’îles. Ces îles sont en effet dispersées sur une superficie de 90.000 km². Chaque île constitue en fait un petit village de maximum 5 km², séparé du monde par un puissant océan.

Quand on sait que pour les Maldiviens le tourisme est la principale source de revenus, on peut s’imaginer qu’ils ne laissent rien au hasard afin que chaque vacancier se sente le bienvenu. Que vous souhaitiez bien manger et vous relaxer, vous lier d’amitié avec les créatures aquatiques ou faire grimper votre taux d’adrénaline, tout est possible aux Maldives. Et ce dans un décor de jungle verte, de plages blanches comme neige et d’eaux d’un bleu profond.

Ph. Mövenpick Resort Kuredhivaru Maldives

Le paradis des… foodies

Les Maldives sont en premier lieu une destination de plage ensoleillée, mais vos papilles gustatives ne seront pas non plus en reste. La cuisine s’inspire de l’Inde et du Sri Lanka avec de délicieux currys et riz. Et on ne s’étonnera pas qu’au beau milieu de l’océan Indien le poisson frais abonde au menu partout. Alors que le thon est un vrai délice pour nous, ce poisson est pour les Maldiviens aussi banal que la saucisse à la compote de pommes pour nous. Vous pouvez qualifier de plat national des Maldiviens le Mas Huni, un mélange de thon séché, de noix de coco râpée et de citron vert. On le mange avec du roshi, une sorte de crêpe, au petit-déjeuner. Simple et succulent à la fois !

Vous voulez pêcher vous-même votre repas ? Dans ce cas, n’hésitez pas à prendre la mer au lever du soleil avec une équipe de pêcheurs expérimentés. Avec une ligne à l’ancienne à la main, vous écouterez le clapotement des vagues… jusqu’à ce que vous soyez presque précipité(e) dans l’océan par un poisson qui se bat pour sa vie. Il ne vous restera plus alors qu’à rembobiner votre ligne à toute vitesse et à parader avec votre prise. Au cours de notre voyage, nous avons eu l’occasion de prendre un poisson docteur, un poisson arc-en-ciel et même un barracuda. À l’hôtel, le chef veille à vous servir votre prise grillée le soir-même. De l’océan à votre assiette au sens littéral ici.

Si vous aimez vous faciliter les choses, vous pouvez vous commander dans le confort de l’hôtel un lunch mobile. Vous recevez alors une petite embarcation pleine de spécialités des Maldives de façon à ne même pas devoir quitter la piscine ou l’océan pour vous remplir l’estomac.

… des amis de l’océan

Si vous en avez assez de la terre ferme, les Maldives constituent aussi l’endroit idéal pour faire connaissance via la plongée avec la vie dans l’océan. Il n’est pas rare qu’une gigantesque raie manta vient vous saluer quand vous nagez. Au bord des récifs coralliens, vous spottez des poissons très colorés et si vous avez de la chance une tortue passera en nageant gracieusement près de vous. Vous préférez admirer les créatures marines de loin ? Dans ce cas, embarquez sur un bateau pour essayer d’apercevoir des dauphins. Ces animaux joueurs adorent faire la course avec les hors-bord.

Foto J. Vandevelde

La plupart des hôtels et des resorts invitent aussi leurs hôtes à « adopter » du corail. Le groupe d’îles compte un bon 2.000 km de récifs coralliens, mais ils sont gravement menacés par le réchauffement climatique. Le corail ne sert pas uniquement d’abris pour la vie dans l’océan, mais protège aussi les îles contre la hausse du niveau de la mer. En tant que touriste, vous pouvez apporter votre contribution en collectant les morceaux endommagés dans les eaux peu profondes, en éliminant à l’aide d’une pince les parties « mortes » et en fixant sur une structure en métal les parties vivantes. Le corail adore ces constructions et, une fois dans l’océan, il va s’enrouler autour du métal et se reproduire. Du jardinage pour tous ceux qui ont la main « bleue » !

… des accros à l’adrénaline

Vous n’êtes vraiment parti(e) en voyage que quand vous revenez chez vous avec de solides histoires à raconter. Comme les Maldives sont constituées de petites îles isolées, ce pays n’est pas une destination où vous pouvez faire du trekking seul(e) pendant des jours et des jours, mais vous pouvez néanmoins vous y mettre au défi. Vous pouvez ainsi nager parmi des dizaines de requins. Du haut du bateau, un banc de requins-nourrices fait très peur, mais une fois que vous avez osé sauter dans l’eau, vous découvrez comme il est apaisant d’étudier de près l’anatomie de ces poissons étonnamment amicaux.

Et si vous aimez le fun, vous ne serez pas non plus en reste. Il n’y a rien de plus chouette que de raser à haute vitesse la côte de ce paradis en jet-ski ou en banane !

… des dingues de luxe

Bien qu’il existe de plus en plus d’alternatives abordables aux ressorts hyper chers, les Maldives restent bien évidemment une destination ultra chic. Les resorts abritent les villas sur l’eau les plus luxueuses que vous puissiez imaginer. Une piscine à débordement privée avec vue sur l’océan à l’infini, un sol en verre pour admirer les poissons, des buggys qui vous emmènent partout, des massages divins, des menus cinq services sur la plage… Pour les vraies « Maldivas » !

En mer ou dans les airs ?

Pour vous rendre de Malé à l’île de votre choix, il y a deux options. Ou vous prenez le hors-bord -à déconseiller si vous avez vite le mal de mer- ou vous voyagez avec classe en hydravion. Ces petits avions décollent de et atterrissent sur l’eau. En compagnie d’une quinzaine de passagers, vous vous retrouvez à admirer bouche bée toute cette splendeur azurée. Quand vous vous étirez les jambes, vous vous retrouvez presque à côté du pilote dans le cockpit, qui s’acquitte d’ailleurs de sa tâche les pieds nus. Une façon unique de découvrir le paradis vu du ciel.

Ph. J. Vandevelde

Île habitée ou resort ?

Les hébergements touristiques aux Maldives se divisent en hôtels et en bed & breakfast sur des îles locales et en resorts. Dans le cas d’un resort, toute l’île est aux mains de l’hôtel, tandis que sur les îles locales les touristes et la population locale vivent côte à côte. Les deux formules ont leur charme. Sur une île habitée, vous entrez en contact avec les habitants et sortez de la bulle isolée du resort. Davantage d’habitants des îles travaillent aussi dans les hôtels locaux. Lorsque vous dépensez de l’argent dans un bar ou une boutique de souvenirs, il va à la population locale et pas à un groupe hôtelier international. À noter toutefois que la République des Maldives est un pays islamique où s’applique la charia. Ce qui signifie que sur les îles habitées l’alcool et la viande de porc sont notamment interdits. De plus, vous êtes prié(e) de ne pas vous promener en maillot de bain sur les plages des villages. Donc, si pendant vos vacances vous ne pouvez pas vous passer de pina colada et de lard au petit-déjeuner, vous serez plus à l’aise dans un resort.

Nous avons séjourné dans les hôtels et resorts suivants :

Plumeria Maldives sur l’île locale de Thinadhoo plumeriamaldives.com

Movenpick Resort Kuredhivaru Maldives movenpick.com/en/asia/maldives/kuredhivaru

Kandima Maldives kandima.com

Vous rendre en avion aux Maldives

Même le paradis sur terre est à portée de vol. Qatar Airways, élu l’année passée « World’s Best Airline » aux Skytrax World Airline Awards, vole chaque jour de Zaventem à Malé, avec une courte escale à Doha, la capitale du Qatar. L’Hamad International Airport est l’un des aéroports les plus modernes du monde. Même au beau milieu de la nuit, vous pouvez y faire du shopping (ou du lèche-vitrines) chez Harrod’s, Hermès, Gucci et Tiffany’s. Vous voulez ajouter un city-trip à vos vacances à la plage ? Dans ce cas, passez quelques jours à Doha, la ville qui monte au Moyen-Orient. Ce joyau encore peu connu a beaucoup à offrir sur les plans culturel, culinaire et aventurier.

Vos vacances commenceront d’ailleurs déjà dans l’avion. Vous rendrez encore plus jaloux votre famille et vos amis restés à la maison avec l’heure de wifi gratuit à bord, plus de 4.000 films, séries et jeux sur votre propre écran TV et un délicieux curry d’agneau ou un repas végétarien.

Plus d’infos sur qatarairways.com