Madère, un petit coin de paradis à seulement 4 heures de vol de chez nous

Madère, un petit coin de paradis à seulement 4 heures de vol de chez nous
Ph. Thomas Wallemacq

Un peu d’histoire

Il y a quelques années, Madère a fêté son 600e anniversaire. L’île a été découverte par hasard en 1419 par des navigateurs portugais qui revenaient d’Inde. Faisant 57 km de long sur 22 km de large et située à un peu plus de 1.100 km des côtes portugaises, elle était complètement déserte. Il n’y avait que des arbres. Le climat y est majoritairement subtropical. Il est d’ailleurs quasiment identique à une autre île bien connue, Hawaï. Il y fait en moyenne 25ºC en été et 17ºC en hiver. Néanmoins, il y a toujours beaucoup d’humidité dans l’air, ce qui a tendance à accentuer le ressenti de ces températures. Les Madériens ont également l’habitude de dire qu’il peut parfois y avoir les quatre saisons en une seule journée. Dans votre sac, prévoyez donc des lunettes de soleil, tout comme une petite veste de pluie qui pourrait vous être bien utile!

Les naturalistes et botanistes portugais ont rapidement profité du climat de Madère pour y faire pousser des tas de fruits, d’arbres et de fleurs. C’est la raison pour laquelle on retrouve aujourd’hui sur l’île des bananes, de la canne à sucre, des fruits de la passion, des mangues ou encore des orchidées sauvages. Après quelques heures à Madère, on comprend rapidement pourquoi elle est surnommée «l’île aux fleurs». Des hortensias sauvages poussent par exemple sur le bord des routes et toutes ces fleurs et ces couleurs ajoutent encore un peu plus de magie aux magnifiques paysages de l’île.

Des paysages à couper le souffle

Malgré sa relative petite taille, Madère offre des nombreux visages différents. Vous pouvez par exemple profiter de la magnifique petite plage de sable noir du village de Seixal (dont la cascade naturelle qui tombe depuis les falaises directement sur le sable fait le bonheur des instagrammeuses) et ensuite aller piquer une tête dans des étonnantes piscines naturelles qui sont remplies par les vagues de l’océan. Une heure plus tard, vous pouvez vous retrouver à plus de 1.800 mètres d’altitude au Pico du Areeiro, l’un des pics de l’île. Vous êtes alors au cœur de magnifiques montagnes avec l’océan en toile de fond. La vue y est tout simplement incroyable. C’est le point culminant de l’île mais aussi de notre séjour!

À l’extrême est, on retrouve la Ponta de São Lourenço (ou la pointe de Saint-Laurent en français). C’est la partie la plus aride et désertique de Madère. Tandis qu’au centre de l’île, le plateau Paùl da Serra offre aussi un paysage très différent du reste de Madère. Deux endroits à ajouter à votre liste de choses à voir.

Le cœur de Madère, c’est Funchal. Près de la moitié des 265.000 habitants de l’île y vivent et les activités, tout comme les points de vue, ne manquent pas. Au bas de la vieille ville, l’un des six téléphériques de l’île vous emmène à Monte. Après cette montée inoubliable de 15 minutes, on vous recommande de visiter le Tropical Garden de Monte. C’est un lieu hors du temps, calme et reposant, avec des statues, des cascades, des expositions et le magnifique et très photogénique Monte Palace. Pour retourner à Funchal, vous pouvez reprendre le téléphérique mais vous pouvez également opter pour les Carreiros do Monte. Il s’agit de sorte de grands traîneaux en osier qui peuvent accueillir jusqu’à trois personnes et qui sont poussés et dirigés par deux hommes vêtus d’une tenue traditionnelle. Pendant 2 km, vous vivrez une descente unique et typique de Madère! Par contre, il faudra peut-être vous montrer patient. Lors de notre venue en septembre, il fallait faire la file pendant plus de 1h30 avant de goûter aux joies de ce toboggan géant.

Madère s’éveille

Si vous voulez passer des vacances sur un transat sur une plage de sable fin, oubliez Madère. Ici, il n’y a que quelques petites plages de sable noir, pas vraiment adaptées à ce type d’activité. Mais surtout, ce serait dommage tant il y a d’autres choses à faire et à découvrir sur l’île de Madère. Depuis quelques années, Madère attire de plus en plus de jeunes à la recherche de nature authentique, de grands espaces et de randonnées. Et pour cela, Madère est un véritable paradis. L’île compte 28 randonnées le long de sentiers (veredas) et le long des canaux d’irrigation (levadas). De difficultés diverses et de maximum 30km, elles sont réparties aux quatre coins de l’île et sont indiquées avec le sigle PR. Elles ont toutes un point commun: le cadre est magnifique et on en prend plein la vue! Il y a déjà énormément à faire avec ces randonnées, mais si le cœur vous en dit, il est également possible de louer des VTT, de faire du canyoning, de la plongée et même du parapente.

Et bien sûr, après une journée de visites et de randonnées, rien ne vous empêchera de profiter d’un moment de détente bien mérité au bord de la piscine de votre hôtel. Toutefois si vous voulez vraiment vous poser sur une grande plage naturelle de sable blanc, chaque jour, un ferry fait un aller-retour en direction de l’île de Porto Santo à 50 km de Madère. Une plage de sable doré de 9 km et une eau turquoise vous y attendent!

Pour visiter l’île, vous pouvez bien sûr louer une voiture de location. Mais pour en profiter pleinement et voyager en toute sécurité, mieux vaut faire appel à un guide spécialisé qui connaît l’île comme sa poche. Il vous accompagnera dans les villages emblématiques de Madère, vers les plus beaux points de vue et il vous emmènera au départ des randonnées et viendra vous chercher à l’arrivée.

Une explosion de saveurs

À Madère, on en prend plein les yeux mais également plein les papilles. Et il y en a pour tous les goûts. La spécialité locale est le Sabre noir. Ce poisson vivant dans les profondeurs marines, à plus de 1.000 mètres de fond, se trouve uniquement au large de Madère. Il se déguste aussi bien dans un sandwich qu’en filet, et il est délicieux. L’autre spécialité de l’île est le Bolo do Caco, une sorte de pain, plat, souvent servi chaud avec du beurre à l’ail fondant à l’intérieur. Si vous entrez dans un restaurant, vous devez y goûter!

Madère est également très riche en… alcool! Tout d’abord, il y a de nombreuses vignes sur l’île et Madère produit son propre vin. À Funchal, vous pouvez visiter la maison Blandy et y déguster quelques vins madériens de la famille Blandy. L’île dispose aussi de sa propre fabrique de rhum, la North Mills Distillery. Installée en bord de mer, à Porto Da Cruz, depuis 1927, elle utilise la canne à sucre des plantations de la région pour produire plusieurs sortes de rhum. La dernière nouveauté en date est une bouteille qui vieillit dans l’océan! Visites et dégustations au milieu des tonneaux.

Et puis, si vous voulez découvrir le côté festif de Madère, vous ne pourrez pas passer à côté de la Poncha. Au restaurant, dans les bars et même dans les petites épiceries locales, on la retrouve partout. Dans sa version originale, cette boisson emblématique de Madère est un mélange entre du rhum de canne à sucre, de miel d’abeille et de jus de citron. Qu’elle soit servie dans un grand shot ou dans un verre avec quelques glaçons, le résultat est un délice! Autre cocktail alcoolisé 100% madérien: le Nikita. Et accrochez-vous car c’est un mélange entre de la crème glacée (à la vanille, à l’ananas ou au fruit de la passion par exemple), du vin et de la bière. Ce cocktail a de quoi surprendre, mais il est super rafraîchissant, assez peu alcoolisé, et il vaut la peine d’être goûté si vous allez à Madère!

Passer le Nouvel An à Madère

À la recherche d’une destination originale pour passer les fêtes de fin d’année? Et si vous alliez à Madère! Ce n’est pas parce qu’il n’y fait pas froid que les habitants ne fêtent pas Noël, au contraire. Les rues sont illuminées et un marché de Noël est organisé à Funchal. Cette année, les festivités se déroulent du 1er décembre au 9 janvier. Pour le Nouvel An, toute la baie de Funchal est illuminée par un gigantesque spectacle pyrotechnique. Pendant huit minutes, des feux d’artifice sont tirés depuis 59 points de lancement. Le spectacle est tel qu’en 2006, il a été reconnu internationalement par le Livre Guinness des Records comme «le plus grand spectacle pyrotechnique au monde».

En pratique:

-> Comment y aller?

Ryanair propose des vols directs pour Madère depuis Charleroi deux fois par semaine, le jeudi et le dimanche. Le retour pique un peu puisque l’avion décolle de Madère à 6h05 du matin.

-> Où séjourner?

Madère propose une grande offre d’hébergement, pour tous les budgets. Des luxueux palaces de Funchal, à l’hôtel de Cristiano Ronaldo (natif de l’île), en passant par le seul et unique camping de l’île, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Nous avons séjourné dans le Suite Hotel EdenMar PortoBay (www.portobay.com). Pour une nuitée plus insolite, nous vous recommandons l’Hotel Quinta do Furão (www.quintadofurao.com/en). Installé dans un vignoble et perché en haut d’une falaise, il offre un cadre à couper le souffle et propose une improbable piscine extérieure au milieu des vignes.

-> Comment visiter?

Pour des visites guidées de Madère, il y a DTL Tours (dtltours.reservas@gmail.com). Comme nous, vous tomberez peut-être sur Patrick, un sympathique Belge qui parle parfaitement français et néerlandais, et qui est installé à Madère depuis plus de 10 ans maintenant. Pour des visites à pied de Funchal, nous vous recommandons Roberto (rloja-funchal@gmail.com). Il est né et a grandi à Madère et parle nos trois langues nationales. Envie d’un peu d’aventure, de faire le tour de l’île en Jeep ou du canyoning? Jetez un œil à ce que propose Discovery Island Madeira (discoveryisland-madeira.com).