De Venise au Vietman, on retrouve presque tous les coins du monde au Monténégro

De Venise au Vietman, on retrouve presque tous les coins du monde au Monténégro
Ph. S. Vandevelde

Votre première étape au Monténégro est la baie de Kotor. La mer Adriatique y fait une percée de près de 25 kilomètres dans les terres. Cette baie, une des plus belles du monde, est une destination de vacances très prisée des Serbes, des Croates et des habitants de Podgorica.

Comme à Venise

Les localités les plus remarquables y sont Kotor et Perast, toutes deux inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Kotor est une ville médiévale fortifiée où vous aimerez vous perdre dans les ruelles interdites à la circulation automobile. Un must see pour les âmes romantiques. Ses toits rouges font penser à Venise, d’ailleurs Kotor a été placée au XIVe siècle sous la domination de la cité des Doges. Si vous avez fait le plein de verreries et/ou de souvenirs kitsch, vous pouvez enfiler vos chaussures de marche et partir à l’ascension des 1.300 marches des fortifications, qui vous mèneront au vieux fort qui domine la ville. Cet édifice en ruines est idéal pour jouer à cache-cache à une hauteur de 280 mètres. Vous y avez une vue à couper le souffle sur la ville, une chapelle et la baie, qui vous fera bien vite oublier la montée vertigineuse.

Dans l’élégant village de Perast, vous côtoierez le beau monde monténégrin. Prenez le temps de flâner dans les ruelles bordant de majestueux palais et faites-vous emmener en bateau-taxi sur l’île religieuse de Notre-Dame-du-Récif. En 1452, deux pêcheurs ont trouvé près du récif une icône de la Vierge Marie et c’est ainsi qu’est né ce lieu de pèlerinage. Le récif est petit à petit devenu un îlot grâce aux habitants qui y ont acheminé de nombreuses pierres. Et c’est en 1630 qu’une église a pu finalement y être bâtie. C’est d’ailleurs devenu une tradition qui persiste encore aujourd’hui. Chaque année, le 22 juillet, les hommes de Perast se rendent sur l’île pour amener leur pierre à l’édifice.

Vous trouverez partout dans la baie de petits restaurants au bord de l’eau où vous pourrez déguster du poisson fraîchement pêché pour une dizaine d’euros à peine. En supplément gratuit, vous recevrez un coucher de soleil sur la baie et un concert du chanteur local qui fait des reprises d’Ed Sheeran.

Ph. S. Vandevelde

Comme à Rome

Si vous êtes passionné(e) par l’Histoire, vous trouverez votre bonheur à Risan. On a notamment découvert dans ce village une villa romaine avec des mosaïques datant du IIe siècle. Risan était en effet une ville prospère sous l’Empire romain.

Comme en Norvège

N’hésitez surtout pas à quitter les stations balnéaires et à prendre de la hauteur en direction du parc national de Lovcen. La route aux 25 virages en épingle à cheveux vous permet de découvrir la baie dans sa totalité. Vous remarquerez ainsi qu’elle a un petit air de fjord avec les hautes montagnes qui la bordent. Le portrait craché du fjord de Geiranger en Norvège, mais avec une météo bien plus clémente. Le point culminant au sens littéral comme au sens figuré du parc est le mausolée de Petar Petrovic Njegoš, un leader monténégrin très apprécié du peuple. Et du haut de ce tombeau de marbre érigé à 1.657 mètres d’altitude, vous vous sentirez comme le roi ou la reine du monde ! Sur le chemin du retour, arrêtez-vous au village montagnard de Njegusi, pour y goûter ses fameux jambons et fromages.

Comme au Vietnam

Il n’y a pas que sur la côte que vous pourrez vous adonner aux plaisirs nautiques. Le lac de Skadar est le plus grand des Balkans, il s’étend au-delà de la frontière avec l’Albanie. Lors du dégel, il peut atteindre une superficie de 540 km².

Virpaza est le point de chute idéal pour visiter ce lac, ce village se situe en effet dans sa partie la plus verte. Vous pourrez y louer un kayak ou un bateau avec capitaine pour 10 euros de l’heure par personne. Vous longerez l’« Alcatraz du Monténégro », 280 espèces de poissons pêcheurs et de nénuphars, avec vue sur les montagnes. Conseil : demandez au capitaine de s’arrêter dans un bel endroit pour piquer une tête dans l’eau rafraîchissante !

Comme en Autriche

Si vous séjournez plus longtemps au Monténégro, cela vaut la peine de quitter la région côtière pour aller vers le nord. Vous y trouverez les parcs nationaux de Biogradska Gora et de Durmitor.

Biogradska Gora est le vestige d’une forêt vierge. La nature n’y est donc pas influencée par l’activité humaine. Vous pouvez vous y balader autour du lac idyllique de Biogradska Jezero et admirer les arbres gigantesques et la végétation particulière. On ne peut circuler dans le parc qu’avec un 4x4, et si cela vous tente, optez pour le circuit en jeep ou en quad. Si vous n’êtes pas pressé(e), choisissez la balade à cheval.

Le parc national de Durmitor est situé plus à l’ouest. Ses montagnes font partie des Alpes dinariques. Ce parc est idéal pour la randonnée, autour du lac Noir ou vers les sommets. Vous pouvez aussi, à bord d’un véhicule ordinaire, suivre la route panoramique qui fait le tour du parc. Vous pourrez y admirer de nombreux paysages uniques : montagnes escarpées, plateaux et précipices, avec en point d’orgue le sommet en forme de selle.