Coupe du monde au Qatar: ils paient des milliers d’euros pour un camping où l’eau est brune (vidéo)

Coupe du monde au Qatar: ils paient des milliers d’euros pour un camping où l’eau est brune (vidéo)
Captures d’écran Twitter

C’est parti pour 28 jours de football dans le Moyen-Orient, et au Qatar plus précisément. Dimanche, le coup d’envoi du Mondial a été donné et c’est depuis à un rythme quasi infernal que les matchs s'enchaînent, pour le plus grand plaisir des fans de foot. Et certains fans qui se sont rendus sur place vous diront que ce n’est pas le rythme qui est infernal, mais bien le logement qu’ils ont réservé près de Doha.

Un village aux conditions spartiates

En effet, quelque 1.800 logements temporaires ont été installés au nord de la ville et les supporters peuvent s’y installer pour 175$ par nuit. Et si ce prix semble déjà démesuré, c’est encore pire quand on apprend à quoi ressemble le village en question. Nos confrères de la BBC se sont rendus sur place et décrivent les conditions spartiates dans lesquelles vivent les fans qui ont pourtant payé cher et vilain leurs nuitées. Le logement proposé est une tente blanche avec un ventilateur comme seul air conditionné et un cadenas pour sécuriser ses affaires. Chic.

La désillusion

« Quand nous sommes arrivés, il y avait beaucoup de grues, beaucoup de gens qui travaillaient et certaines constructions ne sont clairement pas achevées », explique le reporter du média britannique, qui fait ensuite la connaissance de Pedro et Fatima, deux supporters du Mexique venus représenter leurs couleurs : « Lorsqu’on a vu les photos sur internet, ça semblait vraiment être une idée cool, témoignent les conjoints venus d’Amérique du Sud. On pensait être dans l’ambiance, comme dans un festival. Mais quand on est arrivés, nos impressions n’ont pas été très positives. Les tentes ont été fabriquées avec un plastique épais et nous avons extrêmement chauds. À certains moments, c’est insupportable d’être à l’intérieur. »

De l’eau brune

Le couple évoque aussi une piètre qualité d’eau qui est de couleur brune lorsqu’elle sort des tuyaux. « J’ai pris une douche, l’eau est marron quand on ouvre le robinet donc ce n’est pas très réjouissant. Je me suis brossé les dents avec ma bouteille parce que l’eau était plus propre que celle-là », poursuit Fatima.

Les deux Mexicains ne sont pas les seuls à déchanter, et c’est notamment la douche froide pour Djamal, un fan français qui a dépensé 3.200 € pour son séjour mais qui regrette un peu : « Pour moi, ce n’est pas une bonne expérience. Quand j’ai réservé, il s’agissait d’un hôtel, pas d’un village. Je trouve ça vraiment très cher. »

« Les fans arrivent et découvrent qu’ils ont payé 175$ la nuit pour une tente en plastique dur étouffante et un ventilateur, des douches communes et de l’eau noire. Pas à dire, ça valait vraiment le coup ces 6750 morts », ironise une internaute sur Twitter.