Toi aussi, tu as ressenti le Koi No Yokan entre nous?

Toi aussi, tu as ressenti le Koi No Yokan entre nous?
Ph. nemke / Getty Images

Ce n’est pas un coup de foudre -ils l’appellent « hitomebore »- ce n’est pas de l’amitié. C’est « Koi No Yokan ». Cet état qualifié par les Japonais correspond au sentiment irrésistible et délicieux que vous allez tomber amoureux de la personne que vous venez de rencontrer. Et c’est inévitable.

Alors que pour les générations précédentes, au pays du soleil levant, les relations signifiaient surtout le mariage, pour les jeunes nippons, biberonnés aux mangas, cette expression a pris de l’importance. Interrogée par la BBC, une jeune japonaise explique que ses grands-parents « n’avaient pas vraiment le droit de décider avec qui ils voulaient être pour toujours ». D’où l’importance de ce « petit sentiment ».

Si vous pensiez que l’amour se résumait à « je t’aime » et que vous n’aviez jamais entendu parler de ce qualificatif japonais, sachez que le professeur Tim Lomas, de l’Université d’East-London a recensé pas moins de 600 mots dans 50 langues qui expriment un état lié à l’amour.