Quelle est la meilleure heure pour se réveiller en automne?

Quelle est la meilleure heure pour se réveiller en automne?
Ph. Unsplash / B. Mars

La fin du mois de septembre est là, les jours se raccourcissent, la nuit tombe plus tôt et le froid s’installe tout doucement sur notre beau pays. Difficile de reprendre un rythme hivernal quand on a passé un bel été ensoleillé. Une étude a trouvé l’heure parfaite pour se réveiller en automne. Mais ce n’est pas si simple.

L’heure optimale

Selon l’analyse réalisée par les experts de l’entreprise Duette, le soleil se lève en moyenne à 7h28 en octobre, ce qui serait le meilleur moment pour commencer la journée. Et il se couche en moyenne vers 17h54, meilleur moment pour aller se coucher. Si cette étude est intéressante pour les personnes qui ont du mal à se réveiller quand il fait noir, elle comporte quand même quelques lacunes car elle ne prend pas forcément en compte tous les autres facteurs qui peuvent influencer le sommeil.

L’horloge interne, grande régulatrice

Notre sommeil est régulé par notre horloge interne. Concrètement, l’horloge interne est une masse de plus ou moins 20.000 cellules localisées dans une partie du cerveau que l’on appelle le noyau suprachiasmatique (NSC). Selon le Dr Guy Meadows, directeur clinique d’une étude sur le sommeil, cette partie du cerveau est responsable pour tout le respect des délais de n’importe quel processus biologique.

« Elle indique au cerveau quand il faut dormir et quand il faut être éveillé », détaille-t-il au HuffPost UK. « Mais il fait tout le reste : il nous dit quand manger, quand jeûner, quand être fort et quand être faible. Il contribue à initier ce schéma de 24 heures qui indique aux processus biologiques quand être actif et quand être inactif. »

C’est une sorte de machine qui nous met en « off » pendant la nuit et qui réactive tout quand on se réveille. Cette horloge est influencée par des éléments extérieurs tels que le lever et le coucher du soleil. » Lorsque le soleil se lève, il frappe les cellules sensibles à la lumière dans nos yeux, ce qui déclenche l’horloge biologique pour libérer du cortisol et nous donner cette envie de nous lever », continue-t-il.

D’autres facteurs influençant le sommeil

Notre horloge biologique peut aussi être influencée par notre routine. Décider à quelle heure se coucher et à quelle heure se lever est aussi un grand facteur. Les personnes qui sont du matin auront plus tendance à se lever tôt et donc à aller dormir tôt. À contrario, les personnes qui se lèvent tard, se couchent plus tard également.

Cette routine est également influencée par les autres, par exemple, les personnes avec qui l’on vit (compagne ou compagnon, enfants, etc).

Suivre son instinct

Faire sa routine en fonction du soleil est une idée intéressante qui marche sûrement. Mais selon les routines, il est parfois impossible de le faire. L’idéal, c’est de faire en fonction des signaux que notre corps nous envoie.

Environ 97 % de la population a besoin entre six et neuf heures de sommeil par nuit. Le meilleur moyen de savoir combien de temps de sommeil il nous faut, c’est de sentir s’il on se réveille facilement le matin ou si on a du mal à se lever. Si vous dormez huit heures par nuit et que vous ne vous sentez pas frais le matin, il est possible qu’il faille revoir votre qualité de sommeil plutôt que votre nombre d’heures. Plusieurs facteurs peuvent être en jeu, par exemple une mauvaise santé mentale, une consommation élevée de caféine ou d’alcool, du stress, etc.

Finalement, le meilleur temps de sommeil est celui qui nous convient, et pas forcément celui qu’il faudrait avoir. Le meilleur moyen d’avoir un bon rythme est de placer de l’importance dans une routine équilibrée et d’essayer d’aller se coucher à la même heure tous les soirs.