Ces humoristes qui cartonnent sur… Linkedin!

Ces humoristes qui cartonnent sur… Linkedin!
Ph. Laurent-Bleuze©

Sur le réseau social Linkedin, les contenus humoristiques s’affichent à mesure que l’on déroule le fil d’actualité. Statuts d’autonomisation et de motivation poussés à leur paroxysme, détournement de contenus façon leçons de vie ou encore vidéos divertissantes : Linkedin est le cœur de cible d’un humour particulier.

Les « humoristes Linkedin »

Karim Duval, humoriste depuis 10 ans, réalise du contenu sur le monde du travail et ses codes. A tel point qu’il est souvent estampillé « humoriste Linkedin ». En 2017, il bascule sur le réseau et fait connaître ses contenus à travers des vidéos tournant en dérision la start-up nation.

En 2020, il publie « Grovid-19 : épidémie de quête de sens, une vidéo largement partagée dans laquelle il campe un chercheur d’un laboratoire spécial, révélant les symptômes de cette épidémie de recherche de sens. Elle fera le lien avec son spectacle « Y », dans lequel il tord les codes procéduriers, rit avec toute une génération en quête de sens.

L’humoriste Lucie Carbone a longtemps publié du contenu humoristique sur des thématiques de management, de déconnexion, ou encore plus récemment de télétravail. « Un format de 30 minutes en live chez moi dans lequel je parle d’open space et télétravail », expliquait l’intéressée en mars 2021 à ETX Studio.

Les humoristes qui investissent Linkedin pour créer leurs contenus sont des connaisseurs du milieu entrepreneurial. Souvent des ex-cadres au regard de Lucie Carbone, qui a travaillé durant cinq ans dans une grande entreprise ou de Karim Duval, ancien ingénieur chez Amadeus.

Du contenu à l’animation en entreprise

En janvier 2020, une entreprise parisienne de transformation numérique a invité l’humoriste Haroun durant près d’une demi-heure en guise de pause dans le programme chargé de la journée, se souvient un ancien employé. Régulièrement, les humoristes sont conviés au sein des entreprises pour proposer une alternative aux modes de communication, séminaires et autres comités, parfois barbants. « Tous les jours, j’ai des demandes de la part d’entreprises sur Linkedin », avoue Karim Duval.

Thomas Wiesel, humoriste suisse, intervient régulièrement dans les entreprises. Il a aussi fait de Linkedin un terrain de jeu. En 2019, il intervenait au forum Forward pour la transformation numérique des PME et taclait le modèle capitaliste.

Aujourd’hui, des programmes sont créés en partenariat ou au sein des entreprises. Lucie Carbone a créé par exemple en 2021 la websérie « Disponible » en partenariat avec Microsoft, dans la continuité de ce qu’elle proposait avec ses lives.

Un public niche et réactif

Les contenus Linkedin sur le monde du travail fonctionnent, car la communauté des start-uppers semble réagir positivement. Au spectacle de Karim Duval, la foule n’hésite pas à prendre la parole lorsque l’humoriste demande quel est le métier le plus fou exercé dans la salle. Les « Consultant Head of Strategy » et autres intitulés de postes font preuve de beaucoup d’autodérision.