Boxer dans une boite de nuit? C’est possible avec Gobox à Bruxelles !

Boxer dans une boite de nuit? C’est possible avec Gobox à Bruxelles !
Ph. Gobox

Au début de l’année, un nouveau et étonnant concept de salle de sport a ouvert à Bruxelles, dans le quartier Schuman. Gobox est un club de boxe pas comme les autres. Ici, les sessions n’ont pas lieu sur un ring et on ne tape sur personne. En fait, vous avez même plutôt l’impression d’être sur le dancefloor d’une boîte de nuit. En effet, les sessions ont lieu dans l’obscurité. Seuls quelques néons illuminent la salle. La musique fait également partie intégrante de l’expérience puisque vous boxez sur fond de musique entraînante.

L’idée n’est pas nouvelle mais c’est la première fois qu’elle apparaît en Belgique. « J’ai découvert ce concept quand je vivais à Londres. Je n’étais pas sportif du tout et à 37 ans, j’avais envie de trouver un sport qui me convienne », a expliqué Julien, le gérant de Gobox, à SoSoir. « On vient boxer comme on irait en boîte de nuit et donc on est surtout là pour s’amuser », a-t-il poursuivi.

Le principe

« Certains clubs de boxe peuvent parfois paraître intimidants, en renvoyant une image de performance et en vous demandant de repousser sans cesse vos limites. Gobox va bousculer les normes en transformant ce qui est intimidant en quelque chose de convivial. Vous serez en forme sans vous faire frapper. Nous ne sommes pas des lutteurs », annonce l’enseigne.

Chaque session dure 50 minutes, ce qui est largement suffisant pour transpirer et perdre des calories. Durant la moitié du cours, donné par un coach professionnel, vous effectuerez des combinaisons de boxe sur votre propre punching-ball. Durant l’autre moitié, vous travaillerez sur une série d’exercices pour tout le corps.

Au lancement, trois programmes étaient disponibles. HappyBox se fait sur des tubes des années 90 et permet de travailler tout le corps. On monte d’un cran en intensité avec EnergyBox. Sur fond de musique house, vous renforcerez votre cardio et votre force. Enfin, le programme BootyBox s’attarde davantage sur les fessiers, les abdos et les jambes en boxant sur de la musique pop. Trois nouveaux programmes ont ensuite déjà rejoint Gobox avec YogaBox qui comme son nom l’indique mélange yoga et boxe, AeroBox sur un air de musique latino et PureBox qui permet d’apprendre de nouvelles techniques de boxe sur fond de hip-hop.

En pratique

Chaque entraînement a un horaire spécifique dans le planning de la semaine. Le mardi et le jeudi, il est possible de commencer la journée par une session de HappyBox de 7h30 à 8h30. Les lundis, mercredis et vendredis, il y a des sessions sur l’heure de midi. Le week-end, il est aussi possible de boxer en matinée. Mais la plupart des sessions se déroulent en semaine et en soirée, entre 18h15 et 21h05.

Il existe plusieurs façons de profiter de GoBox. La plus simple est de réserver et de payer pour une seule session (20 €). Pour découvrir le concept, il existe un « Pack découverte » à 30 € qui permet d’assister à trois sessions durant un mois. Il est aussi possible d’opter pour des passes de 5 (90 €), 10 (160 €) ou 20 sessions (280 €). Enfin, les plus acharné.e.s peuvent opter pour un abonnement de 1, 3 ou 12 mois qui donne un accès illimité à toutes les sessions prévues dans la salle. Petit plus bien sympathique : le BFF Weekeed. Le dimanche, les membres peuvent amener un.e ami.e gratuitement avec eux.

Que faut-il prévoir pour boxer en musique ? Simplement des vêtements confortables ! Des serviettes sont fournies sur place, tout comme les gants qui peuvent être empruntés gratuitement et désinfectés après chaque session. Prévoyez quand même une bouteille d’eau car vous allez vous dépenser ! Et si vous n’habitez pas Bruxelles et ses environs, sachez que Gobox compte ouvrir d’autres salles en Belgique.