Attention si vous faites un tatouage éphémère: des réactions allergiques parfois graves sont constatées

Attention si vous faites un tatouage éphémère: des réactions allergiques parfois graves sont constatées
Ph. Getty images

Le soleil, la plage, et la mer à perte de vue… Les vacances sont bel et bien là, et avec elles l’envie d’être plus audacieux, et de faire des choses qui sortent un peu de l’ordinaire. La saison estivale est généralement celle des extravagances capillaires, des make-up et des vernis flashy, mais aussi des tatouages éphémères. Au bord de la mer, nombreux sont les stands où il est possible de se faire tatouer, de façon éphémère, une phrase, un symbole ou tout autre motif qui rythmera votre été. Contrairement aux tatouages définitifs, ils ne durent – comme leur nom l’indique – que le temps des vacances, mais cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont sans danger.

Alors que les aoûtiens arrivent progressivement sur leur lieu de villégiature, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) fait un point sur les réflexes à adopter en matière de produits de santé et de cosmétiques en période estivale, et davantage encore lorsque les températures passent dans le rouge. Parmi les produits évoqués figurent les tatouages éphémères noirs à base de henné, pouvant causer des réactions allergiques graves qui peuvent apparaître quelques heures ou plusieurs semaines après leur réalisation selon l’organisme national.

« La sensibilisation est définitive et irréversible : ces réactions allergiques peuvent récidiver au contact de teintures pour cheveux, de vêtements ou d’objets en caoutchouc contentant ce colorant », précise l’ANSM. Pour éviter tout risque, l’Agence nationale préconise de ne pas réaliser ce type de tatouage si « vous n’êtes pas certain de la provenance, de la composition du henné noir et de l’absence de colorant ajouté ». Il est également indispensable de faire appel à un professionnel de santé dès l’apparition de réactions inhabituelle sur la peau après la réalisation du tatouage.

Pour plus d’informations : Ansm.sante.fr.