Voici pourquoi les Diables Rouges ne sont pas partis à la Coupe du monde à bord de l’avion «Trident»

Voici pourquoi les Diables Rouges ne sont pas partis à la Coupe du monde à bord de l’avion «Trident»

Brussels Airlines a dévoilé aujourd’hui son nouveau « Trident », un avion décoré sur le thème du football. Il est cette fois consacré aux deux équipes nationales de la discipline : les Red Flames et les Diables Rouges. L’avion, rouge et à la queue plus foncée, est orné d’un trident se mélangeant à une flamme, un mix des logos des deux équipes nationales. « C’est exactement ce que cet avion symbolise : Nous ne sommes complets que tous ensemble », indique Brussels Airlines.

Ils vont à la Coupe du monde dans un autre avion

Avant de s’envoler jusqu’au Koweït, où l’équipe nationale doit jouer un match amical contre l’Egypte vendredi avant de se rendre au Qatar pour la Coupe du monde, les Diables Rouges ont posé devant ce nouvel avion mais sans monter dedans. En effet, le Trident nouvelle génération est un Airbus 320 (OO-SNO) effectuera son premier vol mercredi matin vers Paris, avant de s’envoler vers d’autres destinations européennes.

Les Red Devils se sont envolés à bord d’un autre appareil de la compagnie belge peu de temps après cette présentation, qui a eu lieu en présence d’une délégation de Diables et de Red Flames. La raison ? Le réservoir du « Trident » est trop petit pour les emmener vers le Koweït, sans faire d’escale. Ils ont donc embarqué dans un Airbus A330, disposant de 280 places…