Vertonghen, Lukaku, Courtois et Meunier absents contre la Biélorussie

Vertonghen, Lukaku, Courtois et Meunier absents contre la Biélorussie
AFP / J. Thys

Vertonghen et Lukaku, tous les deux avertis dimanche, sont suspendus et rentreront respectivement à Benfica et Chelsea. Gêné par son tendon d’Achille, Thibaut Courtois fera également l’impasse sur le déplacement à Kazan. Thomas Meunier, pour sa part, n’est pas suffisamment rétabli et retourne à Dortmund.

«Ce sera un match plus compliqué qu’à l’aller avec une équipe qui est désormais dirigée par un nouvel entraîneur», a précisé Martinez. «Il faudra être prêt à se battre. Le fait de jouer sur terrain neutre et sans supporter sera peut-être à notre avantage. Nous avons un long voyage et nous verrons qui sera le plus frais pour débuter le match.»

Martinez content de ses joueurs

«Au match aller, la Tchéquie nous avait empêché d’être nous-mêmes et nous avait mis en problème avec son pressing», a réagi Martinez en conférence de presse après la rencontre. «Les joueurs ont travaillé dur à l’entraînement pour jouer contre ce genre de pressing et j’ai apprécié la concentration dont ils ont fait preuve.»

L’entraîneur catalan voyait cependant encore des points à travailler pour l’avenir. «Je n’ai pas aimé notre début de seconde période. Je pense aussi que nous aurions pu marquer plus de buts et avoir une avance plus large au repos. Ce match a montré que nous devons encore nous améliorer dans certains domaines.»

«Eden est de retour»

Le sélectionneur national s’est également exprimé sur la prestation d’Eden Hazard qui a inscrit son premier but avec les Diables Rouges pour la première fois depuis la victoire 1-4 en Russie le 16 novembre 2019.

«Ce but montre qu’Eden est vraiment de retour. Quand il est dans cette forme, c’est un joueur qui est difficile voire impossible à arrêter pour la défense adverse. J’aurais aimé le laisser 90 minutes sur le terrain mais il faut aussi le faire un peu souffler», a précisé Martinez.

Surprise du onze de base, Hans Vanaken, auteur de deux assists, a lui aussi convaincu le sélectionneur. «Hans récolte les fruits du travail qu’il effectue dans l’ombre depuis des mois. J’étais convaincu qu’il pouvait sortir ce genre de prestation. Il grandit depuis son arrivée dans le groupe. De plus, c’est un joueur intéressant tactiquement car il est polyvalent et intelligent.»