Remco Evenepoel offre un Grand Tour à la Belgique

Remco Evenepoel offre un Grand Tour à la Belgique

La 21e et dernière étape, une longue parade de 96,7 km entre Las Rozas et le Paisaje de la Luz dans la capitale espagnole a vu la victoire au sprint de l’Espagnol Juan Sebastian Molano (UAE Team Emirates) devant le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo) et l’Allemand Patrick Ackermann (UAE Team Emirates).

L’étape a donné l’occasion de fêter Alejandro Valverde. Le vétéran espagnol va mettre un terme à sa carrière à 42 ans, dont 21 en tant que coureur cycliste professionnel. Le peloton a autorisé l’ancien champion du monde à effectuer en tête un tour du circuit local à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée afin de recevoir l’ovation du public.

Juste après deux coureurs ont tenté leur chance: l’Australien Luke Plapp et le Danois Julius Johansen. Sans jamais compter plus d’une trentaine de secondes d’avance, ils ont résisté au peloton jusqu’à un kilomètres de l’arrivée.

Maillot rouge depuis la 6e étape

Evenepoel, qui a remporté deux étapes (la 10e et la 18e) et porté le maillot rouge de leader depuis l’arrivée de la 6e étape, s’impose au classement final avec 2:05 sur l’Espagnol Enric Mas (Movistar) et 5:08 sur l’Espagnol Juan Ayuso (UAE Team Emirates) .

Le Belge succède au palmarès au Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) qui avait remporté les trois précédentes éditions de la Vuelta et qui a été contraint à l’abandon cette année à la suite d’une chute à l’arrivée de la 16e étape alors qu’il était deuxième du classement général.

Pedersen, maillot vert

Le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo) a remporté le maillot vert de vainqueur du classement par points. L’Equatorien Richard Carapaz (INEOS-Grenadiers) ramène chez lui le maillot à pois de meilleur grimpeur. Evenepoel décroche aussi la victoire du classement du meilleur jeune (U25). UAE Team Emirates enlève le classement par équipes.

Evenepoel est le 6e Belge lauréat de la Vuelta après Gustaaf Deloor (1935 et 1936), Frans De Mulder (1960), Ferdinand Bracke (1971), Eddy Merckx (1973) et Freddy Maertens (1977). Le dernier vainqueur belge d’un grand Tour était Johan De Muynck, vainqueur du Tour d’Italie en 1978.