Le Roi Pelé nous a quittés à l’âge de 82 ans

Le Roi Pelé nous a quittés à l’âge de 82 ans

« Tout ce que nous sommes, c’est grâce à toi. Nous t’aimons infiniment. Repose en paix », a écrit Kely Nascimento en légende d’une photo où l’on peut deviner Pelé allongé dans son lit d’hôpital et soutenu par les mains de ses proches. Pelé, qui luttait contre un cancer du côlon depuis 2021, avait été admis à l’hôpital Albert-Einstein de Sao Paulo il y a un mois pour traiter une infection respiratoire.

Victime principalement d’essoufflement, la légende a aussi subi une intervention chirurgicale pour traiter des métastases décelées plus tôt cette année, toujours selon le journal local.

La veillée funèbre aura lieu lundi au stade du Santos FC, club où le «Roi» a évolué presque toute sa carrière, et il sera inhumé le lendemain.

Une légende du ballon rond

Considéré comme le meilleur joueur de tous les temps, Pelé est le seul à avoir remporté trois fois la Coupe du monde comme joueur, en 1958, en 1962 et en 1970. Edson Arantes do Nascimento est né le 23 octobre 1940 à Tres Coraçoes dans l’État du Minas Gerais, au Brésil. Il aura inscrit 1.281 buts en 1.363 matches (dont 77 en 91 sélections avec l’équipe du Brésil).

Ce pur génie en attaque compte aussi un palmarès exceptionnel avec les deux clubs professionnels qu’il a connu (Santos FC et New York Cosmos) dont la Coupe intercontinentale (1962 et 1963), la Copa Libertadores (1962 et 1963), le championnat des États-Unis (1977) et à onze reprises le championnat de São Paulo dans les années 1950 et 1960.

Sacré joueur du XXe siècle par la FIFA, meilleur joueur de la Coupe du Monde 1970, FIFA Ballon d’Or d’honneur en 2013. Il a disputé 831 matches officiels pour 767 buts. Selon la FIFA, qui comptabilise également tous ses matches amicaux, il aurait disputé 1363 matches et inscrit 1281 buts (dont 6 quintuplés, 30 quadruplés et 92 triplés). En Coupe du Monde, Pelé a marqué 12 buts en 14 matches et a inscrit au moins 1 but lors de 4 éditions.

Sa première sélection en équipe nationale date du 7 juillet 1957.

Deuil de trois jours au Brésil

Pour la mort jeudi du légendaire footballeur, le président brésilien Jair Bolsonaro a décrété un deuil de trois jours dans tout le pays.

Pelé «a porté le nom du Brésil dans le monde entier», a déclaré le président brésilien après le décès de la star planétaire du football. «Il a transformé le football en art et en joie», a ajouté sur Twitter le président, qui quitte le pouvoir à la fin de la semaine, accompagnant son message d’une photo de Pelé tenant un maillot qu’il lui avait dédicacé.

De son côté, la Fédération internationale de football (Fifa) a rendu hommage à Pelé, «l’immortel à jamais avec nous», et son président Gianni Infantino a salué un «héritage impossible à résumer en mots».

«On le surnomme le Roi et son visage est sans doute l’un des plus célèbres de la planète football», écrit la FIFA. «Nommé en son temps plus grand joueur du 20e siècle par la FIFA, Pelé s’est taillé une place à la mesure de son immense talent dans la légende du football mondial», poursuit l’instance dirigeante avant de dérouler un long dossier consacré au joueur.

Elle rappelle plusieurs des records établis par le Brésilien, qui «reste à ce jour le plus jeune champion du monde de l’histoire» lors du sacre des Auriverde en 1958 en Suède. Pelé n’a alors que 17 ans. «Pelé est à la fois le plus jeune buteur et le plus jeune auteur d’un triplé de l’histoire de la Coupe du monde, mais aussi le plus jeune finaliste et le plus jeune buteur en finale», relève la FIFA.

Retrouvez toute l’actu sur Metrotime.be