Le geste fort des Allemands pour protester contre l’interdiction de porter le brassard «One Love» (photo)

Le geste fort des Allemands pour protester contre l’interdiction de porter le brassard «One Love» (photo)

Les joueurs allemands se sont ostensiblement mis la main devant la bouche sur la photo d’équipe avant leur premier match du Mondial contre le Japon lundi, une protestation apparente aux menaces de sanctions sportives de la FIFA pour empêcher le port du brassard « One Love » au Qatar.

Les sept fédérations européennes, dont l’Allemagne, qui avaient prévu de porter un brassard coloré « One Love » contre les discriminations, ont renoncé lundi face à la menace de « sanctions sportives » par la FIFA, qui ne les a pas précisées. Cette menace a été très critiquée en Allemagne où de nombreuses voix se sont élevées pour appeler les joueurs de la Mannschaft à la défier.

Des menaces de sanctions dénoncées

Plus tôt dans la journée, Berlin avait jugé « très regrettable » l’interdiction par la Fifa des brassards « One Love ». « Les droits de la communauté LGBTQ+ ne sont pas négociables », a affirmé le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Hebestreit.

« Nous constatons que ce n’est apparemment pas possible dans le cadre de cette coupe du Monde de la Fifa de se positionner ou d’afficher un signe d’attachement » à cette question, a-t-il ajouté. « Il reste important de s’engager pour nos valeurs », a continué M. Hebestreit.

Dans une émission télévisée diffusée mardi soir, le vice-chancelier allemand, Robert Habeck, avait de son côté encouragé les joueurs de la Mannschaft à porter les brassards « One Love » malgré les menaces de sanctions de la Fédération internationale (Fifa).

Premier pays du Moyen-Orient à accueillir depuis dimanche le Mondial de football, le Qatar a assuré que tous les supporters seraient les bienvenus sans discrimination, bien que la loi du pays pénalise l’homosexualité.

Mais la consigne a visiblement du mal à passer, plusieurs spectateurs s’étant vu ordonner d’ôter des vêtements et chapeaux aux couleurs arc-en-ciel lors des contrôles de sécurité lundi soir avant la rencontre Etats-Unis – Pays de Galles (1-1).

Retrouve toute l’actu sur metrotime.be