L’Argentine remporte la Coupe du monde 2022 après une finale complètement folle

L’Argentine remporte la Coupe du monde 2022 après une finale complètement folle
O. Andersen / AFP

Lauréate en 1978 et 1986, l’Argentine a remporté la troisième Coupe du monde de son histoire en s’imposant aux tirs au but (3-3, 4-2 t.a.b.) dans une finale légendaire contre la France dimanche à Lusail au Qatar.

La France d’abord KO…

Face à une équipe de France amorphe, l’Argentine a profité de sa domination pour ouvrir le score sur un penalty transformé par Lionel Messi après une faute d’Ousmane Dembélé sur Angel Di Maria (23e). Bien en jambes, Di Maria a ensuite doublé l’avance de l’Albiceleste en étant à la conclusion d’une contre-attaque parfaitement menée (36e).

Puis elle est revenue !

Dans les cordes, la France a pu compter sur un Kylian Mbappé en feu en fin de match pour arracher les prolongations. Mbappé a d’abord transformé un penalty provoqué par Randal Kolo-Muani (80e) avant d’égaliser 60 secondes plus tard d’une volée à l’entrée du grand rectangle (81e). Dans les prolongations, Messi a pensé offrir la victoire à l’Argentine (109e) mais Mbappé a égalisé sur un nouveau penalty après une faute de main de Gonzalo Montiel (118e) pour envoyer les deux équipes aux tirs au but.

Une finale aux tirs au but

Aux tirs au but, Kingsley Coman et Aurélien Tchouameni ont manqué leur tentative tandis que les Argentins ont marqué leurs quatre tirs pour décrocher leur 3e Coupe du monde.

Messi, homme du match

Lionel Messi a été élu homme du match de la finale de la Coupe du monde entre l’Argentine et la France, remportée aux tirs au but dans un match à rebondissements par les Argentins.

Dans cette finale légendaire, Messi s’est offert un doublé en ouvrant le score sur penalty en première période (23e). Dans les prolongations, il a inscrit le but du 3-2 (109e) avant que Mbappé n’égalise. À 35 ans, Messi a remporté la première Coupe du monde de sa carrière, le dernier trophée qui lui manquait à son prestigieux palmarès.

Un record pour Mbappé

Kylian Mbappé, 23 ans, est devenu dimanche le premier joueur à inscrire quatre buts dans sa carrière en finale de Coupe du monde et le deuxième avoir réalisé un triplé dans le dernier acte du tournoi, dimanche, contre l’Argentine (3-3, défaite 4-2 aux tirs au but).

Mbappé avait déjà marqué lors de la finale 2018 contre la Croatie (4-2). Le Français dépasse son compatriote Zinédine Zidane (doublé en 1998, un but en 2006), les Brésiliens Pelé (doublé en 1958, un but en 1970) et Vava (deux buts en 1958, un but en 1962) ainsi que l’Anglais Geoff Hurst, qui était jusqu’ici le seul à avoir inscrit un triplé en finale, en 1966. Malheureusement pour Mbappé, cette performance n’a pas permis à la France de décrocher un deuxième titre mondial de rang, les Bleus ayant perdu aux tirs au but. Cela lui vaut néanmoins le titre de meilleur buteur du tournoi, avec 8 réalisations. Déjà auteur de 4 buts en 2018, Mbappé, avec 12 réalisations, rejoint Pelé au 5e rang du classement des meilleurs buteurs de l’histoire en phase finale et n’est plus qu’à une longueur de Just Fontaine, meilleur buteur français. Le meilleur buteur de l’histoire du Mondial, l’Allemand Miroslav Klose, a marqué 16 buts.

Retrouvez toute l’actu sur Metrotime.be