La moitié des Diables a refusé de se faire vacciner avant l’Euro

La moitié des Diables a refusé de se faire vacciner avant l’Euro
Belga / RBFA

Alors que plusieurs joueurs de la sélection des Diables rouges sont passés par l’étape vaccination contre la Covid ce lundi, la moitié du groupe n’a toujours pas reçu sa première dose de vaccin. Une situation inattendue, alors que le gouvernement avait donné son feu vert pour vacciner tout le noyau, comme l’explique Stefan Van Loock, le porte parole de l’Union Belge, relayé par Het Laatste Nieuws.

Selon le quotidien néerlandophone, certains joueurs auraient refusé le vaccin pour des raisons personnelles, tandis que d’autres n’auraient pas accepté car ils présentaient encore suffisamment d’anticorps.

Une situation délicate, à laquelle Roberto Martinez a réagi ce mercredi, lors de sa conférence de presse.

« Tous pro-vaccin »

« Il y a moins de la moitié des joueurs qui n’ont pas été vaccinés. Cela dépend de ceux qui l’ont déjà eu ou de raisons médicales. Mais tous les joueurs seront vaccinés, certains toutefois après l’Euro. Cela dépend de ceux qui l’ont déjà eu ou de raisons médicales », a déclaré le sélectionneur.

« On agit sur conseils médicaux pour que chaque joueur soit dans les meilleures conditions », a-t-il poursuivi. « Nous sommes tous pro-vaccin. C’est clair pour tout le monde que c’est indispensable pour se débarrasser du virus et pour être en sécurité. Ce n’est pas un problème. On en a fait une affaire pour rien. Certains joueurs ont déjà eu le vaccin, alors que d’autres l’auront dès que le tournoi sera fini ».