Parlez-vous Tinder ? Voici un petit lexique des abréviations sur les applications de rencontres

Parlez-vous Tinder ? Voici un petit lexique des abréviations sur les applications de rencontres
Ph. Unsplash

Imaginez qu’après des années de vie en couple, vous décidez de franchir le pas et de vous inscrire sur une application de rencontres. Entre Tinder, Bumble, Fruitz ou encore Happn, vous aurez l’embarras du choix. Par contre, pour vous en sortir et peut-être trouver chaussure à votre pied, il faudra aussi apprendre les codes de ces plateformes. Rapidement, dans les profils et les « bio » de vos prétendants et prétendantes, vous remarquerez qu’il peut y avoir un tas d’abréviations et d’acronymes, rarement faciles à comprendre. Pour que vous soyez sûr de swiper du bon côté et de savoir dans quoi vous vous embarquez, Metro vous aide à les déchiffrer.

#MMM

On commence par un hashtag 100 % français : #MMM. Il a été lancé en 2019 par le compte Instagram Orgasme et moi, suivi par plus de 600.000 abonnés. À la base, il signifiait : Meufs, Mecs, Merveilleux. Charline Vermont, sa créatrice, a ensuite voulu le rendre plus inclusif « par respect pour les personnes ne s’identifiant ni ‘Meuf’, ni ‘Mec’ ». Désormais, #MMM signifie Mixed Marvelous Minds, soit un mélange d’âmes merveilleuses. Si ça reste encore assez nébuleux pour vous, sachez que ce hashtag est utilisé par les personnes qui prônent une sexualité bienveillante, le consentement et l’inclusivité, et qui privilégient l’écoute et la communication, plutôt que le jugement.

Attention toutefois, le hashtag #MMM n’est pas uniquement employé par des utilisateurs bienveillants. « J’ai découvert ce hashtag de la pire manière. Il est utilisé par des gens sur les sites de rencontre afin de vendre des faveurs sexuelles », confie un utilisateur.

#ONS

On reste dans les hashtags avec #ONS. Celui-ci vient de l’anglais One Night Stand. Entendez par là : coup d’un soir. Méfiez-vous car la plupart du temps, on le retrouve sur les applis de rencontres avec une croix rouge devant ou sous la forme « NO ONS ». Cela signifie donc que la personne ne veut pas d’un coup d’un soir. Vous êtes prévenu !

Dans le même ordre d’idée, on peut parfois trouver l’abréviation FWB. Vous imaginez bien qu’elle n’est pas utilisée pour évoquer la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il signifie Friends With Benefits, c’est-à-dire un plan cul régulier mais avec tout de même une certaine complicité et un peu plus que seulement du sexe.

16 types de personnalités

Enfin, vous ne passerez sans doute pas à côté de mystérieuses combinaisons de quatre lettres comme INTJ, INFJ, ENFP, etc. D’ailleurs, Tinder les intègre même directement dans les caractéristiques qu’il est possible de remplir dans son profil. Ces combinaisons de lettres s’affichent dans la description accompagnée de l’émoji « cerveau » et il y en a 16 différentes. Elles correspondent en réalité aux 16 types de personnalités issues du test psychologique MBTI (Myers Briggs Type Indicator). Et n’essayez pas de déchiffrer, ça ne sert à rien. En effet, elles ont été déterminées aléatoirement par un algorithme. Elles permettent aux personnes qui les utilisent de définir leur personnalité et de l’indiquer aux autres. De manière générale, ce sont plutôt les personnes introverties qui utilisent et mettent en avant ce « code ». Vous avez ainsi plus de chances de croiser des personnes INTJ (penseurs imaginatifs et stratèges), INFJ (idéalistes calmes et mystiques) ou encore INFP (personnes poétiques, gentilles et altruistes).

Pour savoir exactement à quel type de personnalité vous avez à faire, une petite recherche sur Internet vous permettra d’obtenir des tableaux récapitulatifs très complets. Ils vous aideront aussi à vous définir si vous voulez indiquer ce genre de mention sur votre profil.

D’autres codes à déchiffrer

Il existe encore un tas d’autres codes mystérieux pas toujours faciles à décrypter sur les applications de rencontres. Par exemple, connaissez-vous la signification de «420»? C’est une façon pour les utilisateurs d’indiquer qu’ils consomment du cannabis. À l’inverse de la mention «NO OMS», vous pouvez aussi tomber sur «DTF» pour «down to fuck». Cela indique que cette personne est surtout là pour une partie de jambes en l’air. Par contre, si vous croisez quelqu’un qui indique «LTR» dans son profil, c’est qu’il recherche une relation à long terme (Long Term Relationship) et qu’il est là pour du sérieux!

Ces indications devraient peut-être un peu plus vous aider à réaliser le « match » parfait !

Instagram CJ89oPIAZea