Voici ce qu’est un «baby brain», ce dont Meghan Markle accuse Kate Middelton

Voici ce qu’est un «baby brain», ce dont Meghan Markle accuse Kate Middelton
Belga / K. O’Connor

Le Prince Harry a révélé dans ses mémoires qu’une dispute avait éclaté entre Kate Middelton et Meghan Makle après que cette dernière ait affirmé qu’elle devait avoir un « baby brain » (traduit littéralement « un cerveau de bébé »).

Mais que se cache-t-il derrière cette phrase ? Est-ce une simple expression anglaise ou plus que ça ?

Des problèmes de concentration durant la grossesse

Nos confrères de chez Metro Uk ont fait le point et ce qui est clair c’est que le terme n’a rien de scientifique puisque l’expression « désigne des problèmes de mémoire, de concentration ou de distraction signalés par les femmes pendant leur grossesse et au début de la maternité ».

Amit Shah, gynécologue et cofondateur de la clinique Fertility Plus de Harley Street, a déclaré : « Souvent, les symptômes décrits ne peuvent être ressentis ou perçus que par les femmes et leurs proches. Cependant, le syndrome du baby brain peut également être associé au fait d’être une maman occupée avec un enfant en bas âge ou un enfant en bas âge, qui est surmenée et anxieuse, ou parfois même déprimée en raison d’une dépression post-natale ».

Ph. Pexels

Ne pas s’inquiéter !

Les symptômes peuvent être déclenchés par un changement hormonal, un manque de sommeil ainsi que par le stress ou l’anxiété. Un phénomène qui est donc assez courant chez les femmes enceintes ou chez les jeunes mamans. Et pas de quoi s’inquiéter puisqu’il « semble que les modifications du cerveau jouent un rôle positif dans la construction des relations et la gentillesse envers le nouveau-né, dans la formation de l’attachement et du lien familial ».

Retrouvez toute l’actualité sur metrotime.be