Une experte lance une vaste enquête sur les changements menstruels post-vaccin pour contrer la désinformation

Une experte lance une vaste enquête sur les changements menstruels post-vaccin pour contrer la désinformation
Ph. Unsplash

La docteure Victoria Male, immunologiste de renom spécialisée dans les questions de fertilité à l’Imperial College London, millite dans le BMJ pour qu’une vaste enquête à propos des modifications des règles suite à l’administration du vaccin soit menée. En effet, on repère dans certains cas des règles plus abondantes que d’habitude, des règles retardées et des saignements inattendus.

L’experte explique que ce type de changements peuvent être causés par de nombreux facteurs et qu’un nombre limité de femmes est concerné. Elle ajoute que rien ne prouve que ces modifications ont un impact quelconque sur la grossesse ou la fertilité.

Lutter contre la désinformation

Pour contrer ces idées reçues, Victoria mal souhait une recherche solide: «L’hésitation des jeunes femmes à se faire vacciner est largement motivée par les fausses allégations selon lesquelles les vaccins Covid-19 pourraient nuire à leurs chances de grossesse future. Le fait de ne pas enquêter de manière approfondie sur les rapports faisant état de changements menstruels après la vaccination est susceptible d’alimenter ces craintes. Si un lien entre la vaccination et les changements menstruels est confirmé, cette information permettra aux gens de prévoir des cycles potentiellement modifiés.»

A l’heure actuelle, les experts ne comprennent pas encore les raisons pour lesquelles le vaccin aurait un impact sur les règles. Cela peut être lié aux modifications du système immunitaire, boosté par le vaccin, qui a des conséquences sur les hormones et, donc, le cycle menstruel. Cela peut aussi être causé par des cellules immunitaires agissant différemment dans la muqueuse de l’utérus. Toutefois, les scientifiques s’accordent à dire que la capacité des femmes à avoir un bébé n’est pas affectée par le vaccin.