Un robot réalise pour la première fois une opération complexe sans l’aide d’un humain

Un robot réalise pour la première fois une opération complexe sans l’aide d’un humain
Ph. AFP d’illustration

Les chercheurs de l’université Johns Hopkins ont partagé dans la revue Science Daily News une avancée majeure qu’ils ont réalisée. Grâce au robot STAR (Smart Tissue Autonomous Robot), ils ont effectué la première chirurgie laparoscopique sur un cochon sans qu’un humain n’intervienne durant le processus.

Un robot amélioré

Ils avaient déjà effectué une telle opération en 2018, mais elle était semi-autonome car un humain guidait le robot tout le long de l’acte chirurgical. À l’époque, le robot avait effectué une grande incision pour mener à bien l’opération, ce qui n’a même pas été nécessaire en ce début d’année. Les outils de suture de STAR ont été mis à jour et sa vision a été affinée afin de fournir au robot une meilleure visualisation du champ opératoire.

S’il s’agit d’une avancée majeure, c’est parce que la chirurgie laparoscopique est un véritable défi, même pour les spécialistes en la matière. Elle permet notamment de recoudre les intestins sans réaliser d’incisions dans l’estomac. Et la précision de la robotique dans ce domaine est un atout de taille. STAR est conçu pour ne pas manquer une suture ou faire une erreur, ce qui pourrait arriver à un humain.

La chirurgie robotique bientôt incontournable

«  La particularité de STAR est qu’il s’agit du premier système robotique à planifier, adapter et exécuter un plan chirurgical dans les tissus mous, avec une intervention humaine minimale  », a déclaré Axel Krieger, professeur adjoint d’ingénierie mécanique à la Whiting School of Engineering de Johns Hopkins.

Selon l’expert, la chirurgie robotique autonome va bientôt devenir un incontournable, et les robots tels que STAR exécuteront bientôt des actes de chirurgie traumatique avec une précision absolue.