Souffrez-vous de solastalgie, cette souffrance qui touche de plus en plus de personnes?

Souffrez-vous de solastalgie, cette souffrance qui touche de plus en plus de personnes?
Ph. Unsplash

Penser au futur de la planète vous donne des frissons ? Vous trouvez qu’on n’en fait pas assez d’un point de vue écologique ? Dans ce cas, il y a de fortes chances que vous souffriez de solastalgie, aussi appelé éco-anxiété. Le terme a été inventé en 2003 par un chercheur australien, Glenn Albrecht, qui s’est inspiré du terme nostalgie pour définir l’anxiété et la souffrance psychique que l’on ressent lorsqu’on fait face à certains effets du changement climatique, comme des feux de forêt ou des inondations.

Des événements exceptionnels

La solastalgie peut toucher tout le monde, peu importe son sexe, son âge, ou encore sa classe sociale. Les symptômes, eux, apparaissent petit à petit. « C’est tout un cheminement lié à des informations scientifiques, d’actualités que l’on va observer mais aussi à des événements que l’on va traverser comme des canicules exceptionnelles et des sécheresses », explique au Huffington Post Alice Desbiolles, auteure d’un livre sur l’éco-anxiété. « Ce que l’on observe de manière empirique c’est qu’une vague de chaleur s’accompagne souvent d’une vague d’éco anxiété et ça pourrait tout à fait être le cas après cet été. Pour certains les symptômes apparaissent, pour d’autres ils s’aggravent », ajoute-t-elle.

Quels symptômes ?

Vu l’été que nous venons de vivre, avec notamment cette longue période de sécheresse, il est donc tout à fait normal que vous souffriez de solastalgie. Parmi les symptômes, on retrouve un sentiment d’impuissance, une perte de contrôle, une peur de l’avenir, de la tristesse, ou donc de l’anxiété. « Cette souffrance a longtemps eu du mal à se faire entendre. Elle est en train de devenir un sentiment légitime, parce que le changement climatique se concrétise et se rapproche. On s’identifie plus facilement car l’hostilité de la planète, mise à mal par l’activité humaine, s’observe aujourd’hui dans des pays frontaliers et même en France », explique au magazine Geo Charline Schmerber, praticienne en psychothérapie et spécialisée dans l’accompagnement de l’éco-anxiété.

Accentué par la Covid-19

Selon plusieurs chercheurs, ce sentiment aurait probablement été accentué par la mise à l’arrêt due à la pandémie de Covid-19 qui laissait espérer un changement de mentalités. « Les gens étaient nombreux à penser qu’il y aurait un avant et un après Covid. La déception et la désillusion ont été violentes pour certains de constater que le monde d’aujourd’hui ressemble finalement beaucoup à celui d’hier », ajoute-t-elle.

Malheureusement, il semble que la solastalgie ne se soigne pas car elle est liée à une prise de conscience collective. Il est cependant possible d’apprendre à vivre avec cette notion, de l’intégrer. Et si vous n’y arrivez pas, un professionnel pourrait vous aider à surmonter vos difficultés.