Pourquoi le mode sombre de nos écrans est inefficace, selon un ophtalmologue

Pourquoi le mode sombre de nos écrans est inefficace, selon un ophtalmologue
Ph. Pexels

Le mode sombre, cet affichage sur fond noir avec une écriture blanche, nous promet de diminuer la fatigue oculaire et d’économiser l’énergie de nos appareils. Mais est-ce réellement efficace ? Jusqu’à présent, rien ne le prouve. Pire, cela pourrait même faire plus de mal que de bien !

Un argument marketing

Les ophtalmologues manquent cruellement de recul sur l’effet des écrans sur notre santé visuelle. « C’est un phénomène relativement récent. En médecine, on n’admet les choses qu’en les démontrant, aujourd’hui le recul n’est pas suffisant », explique Ludovic N’kosi du Centre Ophtalmologique Paris 17 – SOS œil, au site Vice. Pour lui, le mode sombre est un argument marketing.

Il est vrai que l’être humain est programmé pour voir le jour durant lequel notre pupille est plus petite aidant ainsi l’image à être nette. La nuit, c’est l’inverse, notre pupille a besoin d’être dilatée pour avoir plus de lumière dans l’œil. La vision est donc moins nette. « En théorie, moins d’exposition lumineuse c’est censé être plus confortable sauf si vous êtes myope ou astigmate, qui sont les plus gênés la nuit et ne supporteront pas le dark mode », explique Ludovic N’kosi.

Un point positif

Cette théorie ne fonctionne donc que si nous ne souffrons d’aucun trouble visuel. Mais selon l’OMS, 40 % de la population mondiale souffre de myopie, et la moitié du monde pourrait voir flou dans 30 ans. Ce qui veut dire que ce mode sombre ne servirait en réalité pas à grand-chose. Selon le spécialiste, il servirait uniquement à diminuer l’excitation due aux écrans et donc à s’endormir plus facilement.

Quelques conseils

En conclusion, Ludovic N’kosi explique que si vous passez des heures devant les écrans, vos yeux piqueront, et ce malgré les filtres ou le fait que vous portiez des lunettes. Il conseille donc de faire des pauses toutes les heures et de regarder au loin. Il faut également être à 50 centimètres de l’écran et penser à cligner des yeux.

Lire aussi : Les écrans sont-ils vraiment dangereux pour les enfants ? Les scientifiques ne sont pas unanimes