Pourquoi avoir des secrets est mauvais pour notre santé mentale?

Pourquoi avoir des secrets est mauvais pour notre santé mentale?
Ph. Unsplash

On a tous des secrets dont on n’est pas fiers. Ou que l’on garde pour soi par peur de blesser une personne qui nous tient à cœur. Pourtant, les secrets auraient une mauvaise influence sur notre santé physique et mentale. En 2020, une étude réalisée par l’Université de Columbia sur 600 participants pointait que 96 % d’entre eux gardaient un secret, la plupart du temps romantique. Les chercheurs leur ont demandé si, le mois précédent, ils avaient dû plus souvent le cacher et à quelle fréquence ils y pensaient. Résultat, les participants à l’étude passaient deux fois plus de temps à penser à leur secret qu’à le cacher. Ce qui causait chez eux un sentiment d’anxiété et de stress.

13 secrets en moyenne

En 2017, une étude similaire tirait déjà la même conclusion. Cette étude, publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology, avait analysé 13.000 secrets provenant de dix études différentes. Les chercheurs avaient alors découvert qu’une personne gardait en moyenne 13 secrets, dont cinq qu’ils n’avaient jamais dits à personne. De nouveau, ils avaient découvert qu’il n’était pas difficile ni stressant de garder un secret, mais bien d’y penser régulièrement.

« Nous ne sommes pas souvent confrontés à des situations où nous devons cacher nos secrets comparé à tous les moments où ces secrets font irruption et interrompent nos pensées », explique Michael Slepian, professeur à la Columbia Business Schooln au magazine The Atlantic. « Nous avons constaté que lorsque les gens réfléchissaient à leurs secrets, ils agissaient en fait comme s’ils étaient accablés par un poids physique », précise-t-il.

Qu’est-ce qu’un secret ?

Une question que l’on peut dès lors se poser est : qu’est-ce qu’un secret ? Pour Michael Slepian, c’est quelque chose que vous souhaitez cacher à au moins une personne. « Même si le sujet n’est jamais abordé, ou si vous ne devez jamais le cacher activement, cela reste un secret », écrit The Atlantic. « Nous avons tous des secrets et nous avons tous le même genre de secrets », a plus récemment ajouté Michael Slepian sur le podcast « The Mind Body Green ». Ces secrets concerneraient majoritairement les désirs, les relations, le sexe, l’infidélité, la tricherie, ou la violation de la confiance des autres.

Des secrets positifs

Heureusement, il existerait aussi des secrets qui sont bons pour la santé ! C’est notamment le cas des secrets pour la bonne cause, ou pour des projets en commun, comme une demande en mariage ou l’annonce d’une grossesse. L’avantage de ces secrets, c’est que vous savez quand vous pouvez les révéler. Ce qui change tout pour Michael Slepian. « Lorsque nous avons le contrôle de nos décisions, cela affecte positivement notre santé mentale. Nous sommes moins stressés et nous vivons donc plus longtemps », conclut-il.