Le saviez-vous ? Nos rêves varient en fonction du pays où l’on vit

Le saviez-vous ? Nos rêves varient en fonction du pays où l’on vit
Ph. Unsplash

L’entreprise Secret Linen s’est penchée sur l’impact de notre environnement quotidien sur nos songes. Elle a constaté que la teneur des rêves variait en fonction des pays, avec certains scénarios plus populaires que d’autres en France, au Brésil ou en Australie. Pour arriver à cette conclusion, la société s’est appuyée sur les données de Google de 390 rêves courants sur le mois de février 2022.

Les chiens se retrouvent dans de nombreux rêves

Il semblerait que beaucoup de personnes à travers le monde font des rêves impliquant des chiens. Ce scénario est particulièrement populaire dans 19 pays dont l’Algérie, l’Égypte, le Yémen et l’Irak. La présence du meilleur ami de l’homme dans nos songeries possède plusieurs explications. Il peut faire figure de guide en symbolisant notre intuition et notre capacité à discerner la vérité. Pour le psychiatre Carl Gustav Jung, cet animal renvoie surtout à des pulsions sexuelles incontrôlées. « Tous les lions, taureaux, chiens et serpents qui animent nos rêves représentent une libido indifférenciée, pas encore domestiquée, formant en même temps une part de la personnalité humaine que l’on peut appeler, à juste raison, âme anthropoïde », a-t-il ainsi écrit dans « Métamorphoses de l’âme et ses symboles ».

Des différences en fonction des pays

De nombreux songes mettent en scène des animaux tels que les serpents, les chats et les poissons. Les Brésiliens sont nombreux à voir des souris dans leur sommeil, tandis que les Indiens rêvent d’éléphants. Les Autrichiens et les Allemands ont plus tendance à penser à des araignées durant leur sommeil. La présence de cet invertébré dans vos rêves peut faire référence à une figure maternelle étouffante ou encore à la notion de changement.

La grossesse : une thématique universelle

Mais la thématique de rêve la plus populaire en Europe reste la grossesse. Beaucoup de Français(es) se voient enceinte dans leurs rêveries. Elles ne sont pas prémonitoires pour autant : l’image de la grossesse ne renvoie pas tant au désir d’avoir un enfant, mais plutôt à la naissance d’un état et d’une situation nouvelle. Ce scénario sous-entend que l’on a une envie d’entreprendre quelque chose ou d’évoluer.

L’interprétation des songes n’est toutefois pas une science exacte. Il est impossible de fournir une explication commune à des rêves individuels. Leur signification, si elle existe, est très personnelle. La pandémie de Covid-19 a entraîné un regain d’intérêt pour la symbolique des rêves, une pratique que les Européens avaient délaissé au XXe siècle en même temps que la psychanalyse freudienne. Qu’ils soient surprenants, déroutants ou inquiétants, les rêves restent une véritable fenêtre sur notre inconscient et peuvent nous aider à mieux comprendre notre état d’esprit.