Le chant, un bon moyen de récupérer pour les personnes atteintes de Covid long?

Le chant, un bon moyen de récupérer pour les personnes atteintes de Covid long?
Ph. Unsplash

Depuis le début de la pandémie, les méthodes de soin pour lutter contre la Covid-19 fleurissent. La dernière en date ? Chantonner. Cela permettrait d’améliorer la qualité respiratoire des malades, selon une étude menée par des chercheurs britanniques et publiée dans la revue The Lancet Respiratory Medicine.

De nombreux cas de Covid long

« La Covid-19 peut provoquer des maladies et des handicaps à long terme, ce qui est de plus en plus considéré comme un défi mondial majeur », constatent les chercheurs en introduction de leur étude. Au Royaume-Uni, les spécialistes estiment que 1,3 million de personnes souffrent de Covid long, soit 2 % de la population.

Parmi les symptômes, on retrouve la perte du goût, de l’odorat, les maux de tête, une fatigue persistante, mais aussi un essoufflement continu, de l’anxiété et une perte de la qualité de vie. C’est sur ces trois derniers points que les chercheurs britanniques de l’Imperial College de Londres et de l’Imperial College Healthcare ont axé leurs recherches.

Pour mener à bien leur étude, les spécialistes ont mesuré la qualité de souffle de 150 candidats. Tous souffraient d’essoufflement depuis plus de 4 semaines, certains souffraient également d’anxiété.

Des cours de chant pour les malades

Les chercheurs les ont divisés en deux groupes. Un premier a reçu des soins habituels. L’autre a suivi un programme intitulé « Breath ». Pendant six semaines, les participants ont suivi des cours de chant avec des chanteurs de l’English National Opera. L’objectif était d’apprendre et de fredonner des berceuses, censées calmer et apaiser les malades. Après l’expérience, les participants ont évalué leur essoufflement au repos et après un effort physique.

Résultat ? Les personnes qui ont suivi le cours de chant ont remarqué une amélioration de leur souffle par rapport au groupe qui n’a pas suivi le programme Breath.

« Nos résultats suggèrent qu’un programme de respiration et de bien-être peut améliorer les symptômes respiratoires, notamment l’essoufflement, et la santé mentale des personnes présentant des signes persistants après une infection à la Covid-19 », concluent les spécialistes.