L’appendice allongerait l’espérance de vie des hommes

L’appendice allongerait l’espérance de vie des hommes
Ph. Getty images

L'appendice n'a pas bonne réputation. Dans ses théories, Charles Darwin la considérait comme "une structure vestigiale, inutile et dénuée de fonction". Pourtant à en croire une récente étude publiée dans le Journal of Anatomy, cette "petite structure anatomique de quelques centimètres située dans l'abdomen, appendue au côlon" serait l'une des causes du rallongement de vie des mammifères.

Selon les chercheurs, l'appendice apparaît il y a 80 millions d'années chez les mammifères. Depuis, "il fait des apparitions multiples et indépendantes chez de nombreuses lignées mammaliennes, sans corrélation évidente avec le régime alimentaire, la vie sociale, ou l'environnement", rapporte l'Inserm.

Si la fonction de cet organe n'est toujours pas définie, il semblerait que sa présence soit liée au prolongement de la durée de vie des mammifères, rapporte l'étude menée par le chercheur de l'Inserm Eric Ogier-Denis et son collègue Michel Laurin du Muséum National d'Histoire Naturelle.

Une vaste étude

Les scientifiques ont analysé les données de 258 mammifères. Dans le lot, 219 étaient dénués d'appendice et 39 en possédaient un. Ils se sont concentrés sur la longévité maximale théorique des animaux à savoir "la durée de vie maximale en fonction de leur poids". Ils se sont également intéressés à "la longévité maximale réelle des différentes espèces considérées".

Selon les chercheurs, la présence de l'appendice "favoriserait la constitution d'un 'sanctuaire bactérien' sélectif qui permettrait de diminuer la mortalité par diarrhée infectieuse en favorisant la recolonisation rapide des espèces bactériennes essentielles à l'hôte". Pour un mammifère, posséder un appendice permettrait de réduire les risques de décès et donc favoriserait l'allongement de la durée de vie.

Vous avez été opéré de l'appendicite ? Selon les chercheurs, cela n'a pas d'incidence sur l'allongement de la durée de vie. L'opération de "l'appendicite dans le jeune âge est certainement bénéfique en exacerbant l'éducation du système immunitaire et en lui permettant de lutter plus efficacement en cas d'infection ultérieure".