La sylvothérapie, le retour à la nature

La sylvothérapie, le retour à la nature

Qu'est-ce que c'est?

Du latin silva, signifiant forêt, la sylvothérapie nous vient du Japon. Également appelée «bains de forêt» («shinrin-yoku»), elle était, à l'origine, principalement destinée aux malades souffrant de problèmes pulmonaires afin de leur faire respirer un air sain en les faisant se promener dans les bois. Mais la pratique a évolué. La sylvothérapie permettrait aussi de sensiblement diminuer notre stress, de mieux dormir et de booster notre immunité.

Comment ça marche?

La pratique commence à devenir en vogue chez nous. S'il s'agit simplement de réduire le stress, un bain de forêt d'une demi-journée est déjà efficace. Des études ont en effet déjà montré qu'une balade en forêt faisait baisser le taux de cortisol, l'hormone du stress, dans le sang. Le bain de forêt permet de s'oxygéner, de s'imprégner de l'atmosphère et de s'éloigner de l'effervescence urbaine.

Mais cette marche, prolongée sur un week-end, peut aussi booster notre système immunitaire et aider à lutter contre l'hypertension et la dépression. Si l'on prête attention aux sensations qui nous entourent, cette balade peut également s'apparenter à de la méditation. Dans cet esprit, vous pouvez toucher et enlacer un arbre pour éveiller tous vos sens.

La sylvothérapie ne s'arrête pas aux simples bains de forêt. Il existe une approche plus surprenante: la sylvothérapie énergétique. Elle part du principe que les arbres émettent des vibrations énergétiques bénéfiques pour notre corps et notre esprit.

La pratique consiste à «syntoniser» avec l'arbre, c'est-à-dire se mettre à la même fréquence que lui. Il s'agit de choisir un arbre en bonne santé, grand et majestueux, de l'enlacer, de fermer les yeux et de respirer profondément. Il faut sentir sa force d'enracinement et toute la lumière qu'il emmagasine afin de se mettre à sa place pour trouver la paix intérieure. On lâche prise et des émotions peuvent ressurgir. Chacun réagit différemment.

Où la pratiquer?

Si le temps vous manque, vous pouvez bien sûr pratiquer la sylvothérapie dans votre jardin ou dans un parc. Mais l'idéal est vraiment d'aller en forêt, et en particulier loin de toute présence humaine. Les heures les plus propices à la déconnexion sont entre 6h et 10h du matin et entre 16h à 19h. Et surtout, laissez votre smartphone à la maison! N'hésitez pas à emmener vos enfants pour les déconnecter des écrans. Pour encore plus de communion avec la nature, vous pouvez aussi vous balader à pieds nus!

Lire aussi: Les bains de forêt, la nouvelle coqueluche antistress