Flambée des prix, inflation, guerre en Ukraine: comment faire face à l’actualité pesante de ces derniers mois?

Flambée des prix, inflation, guerre en Ukraine: comment faire face à l’actualité pesante de ces derniers mois?

Entre la mort de la reine Elizabeth II, la guerre en Ukraine, l’explosion des prix de l’énergie et l’inflation galopante, il est difficile de faire face à l’actualité ces dernières semaines. On constate que l’anxiété grandit chez les Belges, ce qui n’est jamais une bonne nouvelle aux portes de l’hiver, une période souvent déjà compliquée à vivre pour nombre d’entre nous. Comment trouver un peu d’apaisement au beau milieu de la tempête ? Voici quelques conseils partagés par nos confrères de Metro UK, qui se sont renseignés auprès d’experts en matière de bien-être.

1. Bouger pour retrouver le calme

Être serein, cela passe aussi par une qualité de vie saine. Quoi de mieux pour cela que de se (re)mettre au sport, à commencer par le yoga. Cette discipline est bien plus qu’un entraînement physique, puisqu’elle permet de se reconnecter à un sentiment de calme au milieu d’un monde qui l’est beaucoup moins. « Cela permet de changer de perspective et de se concentrer sur des choses que l’on peut contrôler », explique Danielle Wills professeure de yoga. Intégrer cette pratique à votre routine permet également de se donner une forme de structure, ce qui permet de renforcer ses bienfaits. C’est d’ailleurs le matin que le yoga vous fera le plus de bien, car c’est le moment où rien n’a encore pu vous arriver (théoriquement) et vous êtes donc dans les meilleures dispositions possibles pour vous vider l’esprit.

2. Se recentrer sur l’intérieur

Directement liés à la pratique du yoga, les exercices de respiration peuvent vous faire le plus grand bien. Le fait de faire un peu de méditation, un peu de yoga, mais aussi un peu de pilates permet de stimuler le système nerveux parasympathique et favoriser un sentiment de calme. « Vous allez pouvoir améliorer votre alignement, ce qui aide à équilibrer les systèmes énergétiques du corps. Ainsi, vous vous sentirez plus centré, et vous vous dirigerez naturellement vers ce qui vous fait du bien », détaille Mariel Witmond, également spécialiste en la matière.

3. Changer d’état d’esprit

Nous ne sommes pas habitués à devoir gérer autant de crises en si peu de temps, et cela bouscule nos habitudes dans lesquels nous nous épanouissons. Le fait d’en prendre conscience permet d’être moins déstabilisé quand celles-ci surviennent. Notre esprit fonctionne de la même façon qu’un navigateur web qui, une fois qu’il a trop d’onglets ouverts, ralentit, voire surchauffe. Choisissez donc les crises que vous pouvez gérer, et focalisez-vous sur votre lieu de contrôle, à savoir les crises sur lesquelles vous pouvez avoir un impact. Nous ne pouvons contrôler que ce qui se trouve à notre portée.

4. Ne pas confondre pensées et faits

En cette période, votre esprit va sûrement cogiter et réfléchir aux pires scénarios possibles et imaginables. Rappelez-vous toujours qu’une pensée n’est pas un fait. Il est essentiel de remettre en question ses pensées et en émettre d’autres, plus saines. Cela a un impact immense sur l’humeur générale et les émotions que l’on ressent.