Coronavirus: plus des deux tiers de la population mondiale dispose d’anticorps contre la Covid-19

Coronavirus: plus des deux tiers de la population mondiale dispose d’anticorps contre la Covid-19
AFP / J. Gao

La séroprévalence (nombre de personnes qui développent des anticorps, ndlr.) est ainsi passée à 67 % en octobre. En février 2021, elle était encore de 16 %, précise l’OMS, qui se base sur plusieurs études internationales. En raison de la progression du variant omicron plus contagieux, ce chiffre est probablement encore plus élevé.

Les personnes qui ont déjà été infectées et vaccinées ont la meilleure protection contre les formes graves de la Covid-19, ressort-il de nombre d’études. On ne sait cependant pas si ce constat s’applique aux nouveaux variants.

Une protection qui diminue

Les données montrent par ailleurs que la séroprévalence est plus faible chez les enfants de moins de neuf ans et chez les adultes de plus de soixante ans, par rapport aux personnes dans la vingtaine, précise l’OMS.

Au fil du temps, le nombre d’anticorps diminue. Plusieurs facteurs jouent un rôle à cet égard, selon l’OMS. De futures études devraient déterminer à quelle vitesse cette protection diminue.