Comment faire la différence entre le rhume des foins et le variant Omicron?

Comment faire la différence entre le rhume des foins et le variant Omicron?
Ph. Unsplash

Vous avez la gorge irritée, vous pleurez, vous toussez et vous éternuez. Alors peut-être que vous souffrez d’allergies liées au pollen. Les arbres sont en fleurs et c’est la saison.

Parallèlement, la Covid-19 continue de circuler en Belgique. Selon les derniers chiffres, du 26 avril au 2 mai, la moyenne quotidienne des contaminations s’élevait à 4.483 cas. Le variant Omicron BA.1/BA.1.1 représentait plus de 5 % de ces échantillons et le variant Omicron BA.2 plus de 94 %.

Les symptômes d’Omicron

Les symptômes liés à BA.2 sont assez similaires à ceux du variant Omicron BA.1. Les plus courants sont le nez qui coule, des maux de tête, de la fatigue, des éternuements et des maux de gorge. Parfois, ces symptômes peuvent être accompagnés d’une diminution de l’appétit, de douleurs musculaires ou de fièvre légère.

Il faut être vigilant à deux symptômes

Mais si l’on tousse ou qu’on éternue comment savoir si l’on est atteint du coronavirus ou si l’on souffre d’allergies ? « Si l’on ressent un rhume accompagné d’une toux sèche et que l’on se sait allergique, il ne faut pas s’inquiéter outre mesure. Ce à quoi il faut être vigilant, c’est la température et les courbatures qui sont des symptômes de la Covid et non des rhinites allergiques. Celles-ci se remarquent par des yeux larmoyants et des éternuements. Qui sont exclusifs aux allergies », a expliqué le médecin généraliste Caroline Fortpied à la DH.

En cas de doute, faites un test !

En cas de fatigue persistante et de sensation de perte de goût et d’odorat, le docteur conseille de faire un auto-test qui reste un bon indicateur. Enfin, en cas de doute, il est toujours possible de contacter son médecin généraliste pour qu’il vous prescrive un test.