Cet élément indispensable de vos moments «cocooning» est un véritable nid à bactéries

Cet élément indispensable de vos moments «cocooning» est un véritable nid à bactéries
Ph. Pexels

Vous vous réveillez un dimanche matin encore un petit peu de le gaz et vous décidez de rester chez vous à ne rien faire. Première chose à mettre sur vous ? Un peignoir bien chaud et confortable, bien évidemment. Vous feriez toutefois bien de le mettre rapidement dans la machine à laver, si l’on en croit cette étude de Marks & Spencer.

Quelle que soit la matière du vêtement, celui-ci est un nid à bactéries, car il est perpétuellement en contact avec la peau et est donc exposé à la sueur et aux autres formes d’humidité. Tout cela laisse des traces, vous en conviendrez.

Ne pas remettre le même pantalon

Et si la plupart des personnes lavent leur peignoir tous les deux ou trois ans, Philip Tierno, microbiologiste à l’université américaine NYU, recommande de le laver tous les deux à trois jours. « Vous ne tomberez pas malade si vous mettez un peignoir qui n’a pas été lavé depuis deux semaines, mais on ne remet pas un pantalon après s’être lavé, n’est-ce pas ? », affirme l’expert. Bien entendu, cette fréquence peut varier en fonction de l’utilisation que vous faites de votre peignoir, mais il s’agit d’un vêtement comme les autres qu’il faut donc laver aussi régulièrement.

Lavage : mode d’emploi

Si vous êtes malade, il est d’ailleurs recommandé de le laver avant de le mettre, afin de tuer toutes les bactéries. Celles-ci mourront si vous lavez votre peignoir à environ 40 degrés, voire 30 si vous le porter moins souvent. Il est préférable de ne pas le mettre au sèche-linge, et carrément de le faire sécher en plein air. Il est important de prendre soin de ce vêtement qui est généralement fait de tissus plus délicats que les autres.

Retrouvez toute l’actu sur Metrotime.be