L'enregistrement musical à travers les ans

L'enregistrement musical à travers les ans

Le phonautographe

Le tout premier enregistrement musical a été réalisé à Paris par Édouard-Léon Scott de Martinville. Cet imprimeur français a déposé en 1857 un brevet pour le phonautographe, un appareil qui capte les vibrations du son à l'aide d'un petit pavillon. Ces vibrations sont ensuite transférées à un fin stylet qui trace alors les ondes sonores sur du papier via un cylindre rotatif enduit de noir de fumée.

Grâce à ce travail de pionnier, le premier enregistrement du son est devenu réalité, mais il y avait un mais: il n'était pas possible de réécouter le son. Il faudra attendre 2008 pour pouvoir écouter le plus vieil enregistrement du monde.

Le rouleau de cire

Sur le même principe, Thomas Edison a conçu le phonographe 17 ans plus tard. Les vibrations sonores y étaient transmises à l'aide d'une fine aiguille à un cylindre enduit de cire. En refaisant ensuite passer l'aiguille à travers les sillons, il était possible de réécouter la musique. Toutefois, les rouleaux de cire s'usaient vite et ne pouvaient contenir que deux minutes de son. Des types de cire plus résistants ont permis la première commercialisation de la musique, mais le rouleau de cire a très vite dû céder la place à un concurrent plus efficace.

 

Le disque

En 1887, Émile Berliner invente le disque, qui prendra très vite la place du rouleur de cire. Les disques fabriqués dans une sorte de gomme laque pouvaient contenir des enregistrements plus longs, avaient une qualité de son un tout petit peu meilleure et étaient plus faciles à reproduire. Quand l'appareil d'enregistrement et d'écoute électrique a fait son entrée en 1925, le disque 78-tours est devenu le standard. Il a marqué le coup d'envoi d'une saga couronnée de succès, qui devrait durer près de 70 ans.

La cassette

Parallèlement à l'évolution du disque se développe aussi l'utilisation des enregistrements magnétiques. En 1932, la BBC utilise pour la première fois cette technologie, avec une bande en acier tranchant comme une lame de rasoir de 2,7 kilomètres de long. Trente ans plus tard, Philips introduit la Compact Cassette en Europe, qui fonctionne selon le même principe. La durée des cassettes est plus longue que celle des disques et elles se prêtent aux enregistrements. De plus, l'appareil est plus petit, si bien que les cassettes deviennent une valeur sûre dans les automobiles. Bien que les cassettes deviennent immensément populaires, elles ne supplantent étonnamment pas les disques.

Le CD

L'audio numérique, qui permet d'enregistrer le son sous forme numérique, fait son apparition dans les années 70. Les cassettes qui soutenaient ce format étaient toutefois horriblement chères. Sony et Philips se sont dès lors unis afin de rechercher un nouveau média. Il est apparu en 1982, avec le disque compact. Il ne faudra ensuite pas attendre très longtemps pour que les CD puissent aussi contenir des images et des données informatiques, en plus des musiques. La révolution numérique est un fait et les CD ont facilement supplanté les cassettes et les disques.

Le tout numérique

C'est en 1995 que sort le MPEG-1 Layer 3, soit le .mp3, une technique permettant à la musique digitale de prendre moins de place moyennant une minime perte de qualité. Apple lance six ans plus tard l'iPod, ce qui déchaîne l'arrivée des lecteurs mp3. Il n'est plus nécessaire de trimballer des CD, ils servent surtout encore pour acheter des musiques. Avec l'arrivée de la vente par internet l'importance du CD commence aussi à diminuer progressivement.

Aujourd'hui

Les lecteurs mp3 ont depuis dû céder la place aux smartphones, qui combinent la fonctionnalité de la lecture de musiques à la possibilité de téléphoner, photographier et filmer. De ce fait, nous disposons de tout un tas de données en plus, que nous ne pouvons pas toujours stocker facilement sur notre smartphone ou notre ordinateur.

Le très rapide Backup Plus portable de Seagate résout ce problème. Comme il peut contenir pas moins de 4 térabytes de données, vous pouvez indiscutablement y stocker toutes vos musiques, sans devoir effacer vos indispensables photos ou vidéos. Grâce à sa compacité, vous pouvez de plus emporter partout ce disque dur externe sans le moindre problème. Quoi que nous apporte l'avenir sur le plan de la musique, le Backup Plus Portable de Seagate y est prêt.