Découvrez l’impact considérable qu’a votre tasse de café sur la planète

Découvrez l’impact considérable qu’a votre tasse de café sur la planète
Ph. Unsplash

Il est notre allié de la matinée, notre carburant de la journée, mais aussi un précieux vecteur de convivialité… Ce n’est donc pas certainement pas un hasard si le café fait partie (avec l’eau et le thé) des boissons les plus consommées au monde. Chaque jour, entre 1 et 2 milliards de tasses de café sont dégustées à travers la planète. C’est aussi la deuxième marchandise la plus échangée dans le monde, après le pétrole.

Un franc succès qui malheureusement s’accompagne d’une forte empreinte environnementale. Selon une étude allemande réalisée par l’Institut Öko à partir d’une variété de café cultivée en Tanzanie, la culture est l’étape qui représente la source la plus importante d’émissions de gaz à effet de serre générées par la production de café (59 grammes d’équivalent CO2 par tasse de café, soit 56 % de l’empreinte carbone totale).

Le Fonds mondial de la nature (WWF) estime par ailleurs que l’ensemble des étapes de la production de café (de sa culture jusqu’au breuvage que nous dégustons) équivaut environ à la consommation de 140 litres d’eau pour une tasse !

Un outil en ligne

Que l’on soit buveur occasionnel ou compulsif, notre attrait pour la caféine a donc aussi un coût pour la planète. Nos habitudes de consommation contribuent d’ailleurs à faire grimper l’addition environnementale : machines à café gourmandes en électricité, capsules individuelles jetées (environ 20 milliards chaque année dans le monde), etc.

Des chercheurs britanniques de l’université de Cardiff viennent de dévoiler Onmi, un outil en ligne pour nous aider à y voir plus clair dans l’impact environnemental de notre consommation de café. Imaginé et conçu par la scientifique Lucy Zaborowska, cette calculatrice en ligne a été conçue pour être utilisée par le plus grand nombre et permet d’obtenir des estimations précises sur l’empreinte carbone générée pour la production du café consommé, ainsi que la quantité d’eau nécessaire à la production de votre café (en fonction de la variété). Le site délivre également des conseils pour réduire l’empreinte carbone liée à notre consommation de café.

Les marques aussi se mobilisent pour nous proposer des solutions, par exemple en se lançant dans la conception de capsules réutilisables ou de filtres lavables. Acheter son café en vrac ou utiliser pour une cafetière italienne à piston sont également des options pour siroter son café tout en limitant les déchets.