Canette, bouteille en verre ou en plastique:Laquelle est la plus écologique?

Canette, bouteille en verre ou en plastique:Laquelle est la plus écologique?
Ph. Pexels

Le verre en tête ?

Peu à peu, les bouteilles en verre sont en train de se (re)faire une place dans les rayons des supermarchés, à côté des canettes et des bouteilles en plastique PET (Polyéthylène téréphtalate). Même les bouteilles de lait en verre font leur retour. Il faut néanmoins distinguer la bouteille consignée de la bouteille de verre perdu qui terminera dans une bulle à verre. Même si elle demande des ressources et de l’énergie pour être lavée, la première pourra être réutilisée près de 20 fois. Elle consomme ainsi moins d’énergie par rapport au recyclage d’une bouteille de verre perdu, qui devra notamment être fondue à plus de 1.500ºC pour ensuite produire du nouveau verre. Tout n’est pas parfait dans le verre cependant. Il est difficile d’estimer ce chiffre avec certitude mais le verre est un matériau qui met énormément de temps à se décomposer dans la nature. Une bouteille en verre mettrait ainsi plusieurs milliers d’années avant de se dégrader, soit beaucoup plus qu’une bouteille en plastique (environ 450 ans) et qu’une canette en aluminium (environ 200 ans).

La canette, meilleure que le plastique

En 2015, un robot sous-marin de l’institut GEOMAR Helmholtz Centre for Ocean Research Kiel a découvert dans l’océan Pacifique, à plus de 4.000 m de profondeur, un sac en plastique contenant une canette de Coca datant de 1988. Les chercheurs ont aisément pu trouver la date de fabrication de cette canette puisqu’il s’agissait d’une édition spéciale créée pour la Coupe Davis de 1988 et qu’elle était étonnamment bien préservée. Lorsqu’elle est jetée dans la nature, la canette a un impact considérable sur l’environnement. C’est également le cas des bouteilles en verre et en plastique. Mais lorsqu’elle est collectée dans les sacs PMC, la canette en acier ou en aluminium présente l’avantage d’être recyclable rapidement et à l’infini. Son faible poids présente également un avantage écologique non négligeable, notamment pour le transport.

Elle n’a pas toujours bonne image et elle nécessite une matière première lointaine (la bauxite) dont l’extraction et le processus de transformation en aluminium sont très polluants et énergivores. La fabrication d’une canette demande ainsi plus d’énergie qu’une bouteille en verre de contenance équivalente. Il existe peu de données et d’études à ce sujet mais il semblerait néanmoins qu’à partir de trois recyclages, la canette aurait une meilleure empreinte carbone que la bouteille en verre. De plus, selon le rapport d’activité de Fost Plus, à l’instar du carton et du verre, les canettes récoltées dans les sacs PMC atteignent un taux de recyclage de 100 %, contre moins de 50 % pour les plastiques. Néanmoins, en l’absence d’un système de consigne, beaucoup de canettes finissent encore dans les ordures ménagères ou sont jetées dans la nature.

Le plastique, mauvais élève

Les bouteilles en plastique PET représentent encore 95 % des bouteilles vendues en Belgique. Sans surprise, c’est pourtant la solution la moins écologique. Sa production nécessite beaucoup de pétrole puisqu’il faut 2 kg de pétrole brut pour fabriquer 1 kg de PET. Contrairement au verre et à l’aluminium, le plastique ne se recycle pas à l’infini et pour recycler une bouteille en plastique, il faut rajouter du nouveau plastique. Fost Plus estime qu’en Belgique, huit bouteilles en plastique sur dix sont recyclées. Mais selon une enquête menée par le magazine Médor en 2019, la réalité serait bien différente et on serait plutôt autour de cinq bouteilles sur dix recyclées. Un chiffre qui serait finalement proche de la moyenne européenne, puisque 42 % des bouteilles en plastique ne sont pas recyclées en Europe. Enfin, les bouteilles en plastique ont un impact environnemental considérable. Elles polluent et font partie des déchets les plus retrouvés sur les plages et dans les océans.

Conclusion

Même s’il faut distinguer les bouteilles consignées des autres, les contenants en verre représentent dans tous les cas la solution la plus écologique par rapport aux canettes et aux bouteilles en plastique, et ce malgré leur poids qui a un impact sur le transport et le stockage. Comme l’aluminium des canettes, le verre peut être recyclé à l’infini. Mais contrairement aux canettes, il est fabriqué à partir de matières premières abondantes et trouvables chez nous, ce qui est un avantage considérable. Malgré tout, les canettes s’en sortent bien et restent bien plus écologiques que les bouteilles PET avec leur impact environnemental désastreux.