Vis ma vie de participant à une étude clinique !

Vis ma vie de participant à une étude clinique !

Comment choisissez-vous les études auxquelles vous participez ?

« Quand je choisis une étude, l'aspect financier n'est pas la première chose qui m'intéresse. Je tiens d'abord compte de la période et de la durée. Ensuite, je regarde le type de médicament qui sera administré, sa posologie et ce qu'il est censé traiter. Tout est très bien détaillé et expliqué. »

Comment conciliez-vous la participation à ces études avec votre vie professionnelle ?

« Je suis intermittent du spectacle. Je peux avoir beaucoup de travail pendant quelques mois et ensuite avoir un mois ou deux où je suis libre. Étant dans la base de données de Pfizer, je reçois un e-mail lorsqu'une étude correspond à mon profil. En général, cela se fait trois à six semaines à l'avance. Je lis le feuillet d'information, puis je contacte le bureau d'inscription si l'étude m'intéresse. »

Comment passez-vous votre temps à la PCRU ?

« Au sein de la PCRU, vous avez des journaux, des magazines et des livres dans toutes les langues, même le japonais. Il y a aussi des jeux de société, des ordinateurs, des jeux vidéo, ainsi qu'un billard, un baby-foot et une salle de cinéma. Vous pouvez vivre cela comme une sorte de parenthèse, dans une bulle. C'est la raison pour laquelle les participants sont souvent des étudiants qui révisent leur matière avant un examen. La Zen Room, ou salle de méditation, se prête parfaitement à l'étude...

Bien sûr, vous êtes tenu de respecter un règlement d'ordre intérieur, par exemple en mangeant uniquement ce que l'on vous donne aux heures dites, en buvant principalement de l'eau et en évitant certains aliments. Mais, en dehors de ce protocole, vous avez beaucoup de temps libre. C'est finalement un peu comme des vacances. Cette expérience de vie, j'invite tout un chacun à la vivre au moins une fois. »

Un conseil pour les nouveaux participants ?

« J'invite ceux et celles qui seraient tentés de participer à une étude clinique à commencer, comme moi, par une étude plutôt courte d'environ une semaine, et de préférence en hiver. Si vous débutez par une étude qui dure trois semaines et qui se déroule en plein mois de juin, vous risquez d'avoir plus de mal en tant que néophyte, même si tout est fait non seulement pour votre sécurité, mais aussi pour votre confort et votre bien-être. »

Comment participer à une étude clinique ?

Envie de participer à une étude clinique et de faire progresser la médecine ? Appelez le numéro de téléphone gratuit 0800/13.13.8 ou surfez sur www.brusselscru.com/fr.

La compensation financière dépend de plusieurs facteurs, dont la durée du séjour dans l'unité, située à Bruxelles. Elle s'élève à 184 € par jour en moyenne et est considérée comme une aide à la recherche (non soumise à l'impôt). Les frais de déplacement sont également pris en charge.

Pour en savoir plus, consultez nos précédents articles sur les études cliniques : fr.metrotime.be/Pfizer